AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La croisée des chemins [PV Dylan Ward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Ven 13 Mai - 19:51



    J'avais décidé de quitter quelques jours la foule de Mystic Fall's afin de me retrouver seule et ainsi prendre le temps de me retrouver, me ressourcer. La population de ce qui fut jadis une ville tranquille ne cessait d'augmenter, amenant avec elle sont lot de problèmes et de vampires. C'était dingue, il y en avait partout! Les meurtres et les agressions se faisaient de plus en plus banales ce qui ne présentait rien de bon en soit: les familles fondatrices n'allaient pas tarder à refaire une chasse aux vampire. Pour ma part je me fichais pas mal que la plupart d'entre eux se fassent attraper et brûlés vifs, ce ne serait d'ailleurs que justice étant donné le peu de discrétion dont ils faisaient preuve, mais je ne pouvais cesser de m'inquiéter quant à ma protection et à celle des frères Salvatore. J'avais déjà faillit me faire prendre en 1864, et je ne devais ma survie qu'à Damon et Stefan, c'était maintenant à mon tour de leur rendre la pareille, quitte à devoir me mouiller un peut pour une fois.

    Je repensais à tout cela alors que j'étais assise seule sur le sable humide qui bordait parfaitement la paisible étendue d'eau transparente. Le soleil brillait haut dans le ciel, caressant doucement mes bras nus. C'était tellement agréable, tellement reposant que l’espace d’un moment j’espérais pouvoir rester ainsi pour toujours, loin des problèmes. J'étais las, las de me battre contre du vent pour au final me heurter à un mur que j'étais incapable de franchir ... J'avais vécu un bon bout de temps et pourtant j'avais l'impression que ma vie n'avait aucun but, aucune visée. Elle était vide, vide de sentiments, vide plaisirs, vide de tout.

    Ce n'était pas mon genre d'être aussi défaitiste mais cela m'arrivait de temps à autres ... Je m’allongeais finalement de tout mon long, bercée par le léger cliquetis des vaguelettes, et fermais les yeux. Du bout des doigts je touchais mon collier en Lapis Lazuli, et si je l'arrachais pour ensuite le jeter dans les profondeurs? Non. C'était impensable. J'avais passé toute mon existence à utiliser les autres sans vergogne dans le seul et unique but de me protéger, je devais continuer ainsi. En y repensant bien, j'avais un but ici: récupérer l'homme que j'aimais des griffes de cette satanée humaine.


    Bien que je ne bougeais pas d'une semelle - j'étais trop bien là où j'étais pour daigner bouger - Je sentis la présence de quelqu'un dans les parages. J'ouvris un œil paresseux mais ne vis rien. Cependant cette sensation d'être épiée ne me quittait pas, au contraire elle s'accentuait au fil des minutes.



    - Qui est là?
    Finis-je pas demander en me rasseyant.

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .





Dernière édition par Katherine Pierce le Dim 15 Mai - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Ven 13 Mai - 21:17

Cela faisait à peine deux jours que j'avais pris les pleins pouvoirs de mon nouveau corps et je le contrôlais déjà à la perfection, ce qui était normal pour un démon de mon âge. J'avais décidé d'elire domicile à Mystic Falls, une petite ville à l'histoire bien tragique d'après ce que j'avais appris en l'observant pendant de nombreuses années. L'endroit le plus maléfique du monde, celui ou le mal se déchainait constamment.
Vampires, loups, sorcières et plein d'autres races y résidaient et ma soif de pouvoir avait redoublé depuis que le seigneur des ténèbres m'avait autorisé à revenir sur terre pour semer la terreur et retrouver sa fille qui s'était malheureusement pour elle éprise d'un des deux humains qu'elle était censée tuer.
J'avais appris que les meurtres et autres méfaits étaient devenus habituel dans la région et que les occupations ne détérioreraient pas plus le paysage que ça.

J'etais en ce moment perché dans un arbre qui bordait le lac. Cet endroit me fascinait tout simplement, les eaux sombres et troubles me faisait penser au enfer que je n'ai pas quitté depuis un moment et aussi à mon ami: Lucifer qui devait encore y attendre une mission afin de pouvoir me rejoindre.
La surface transparente reflétait un peu le soleil, déformée par les vagues m'apaisait. Je descendis atrocement de mon perchoir désirant m'approcher de plus près de la surface liquide et ensoleillé tel un miroir et quand je fus assez proche pour y voir mon reflet, je ne pus que constater que j'avais bien choisi mon corps, une fois de plus. Je fis le tour de la grande étendue l'eau pensant à mes anciens séjours sur terre, aux personnes que j'avais rencontré antérieurement et également à celle avec qui je pourrais encore collaborer. Je n'ignorais pas que quelques démons trainaient aussi dans les parages mais les races différentes de la mienne m'intéressais plus.
Mieux fallait t'il être différent pour avoir de meilleures stratégies et plans d'actions.

Je devais absolument me rendre en ville pour trouver la perle rare qui m'aiderait à exécuter mes diverses envies diaboliques, déjà en tête.
Soudain une voix que j'avais l'impression de déjà connaitre me délogea de mes pensées et curieux comme j'étais, je ne pus m'empêcher de me cacher sans un buisson alentour pour savoir qui m'avait interpelé.

Des que je la vis, ce fut l'evidence, j'avais trouvé avec qui je ferais équipe. Il ne me restais plus qu'à la convaincre de reprendre nos bons vieux passe temps favoris. Je savais que ce n'était pas encore gagné vu le caractère de cette sangsue mais j'étais plutôt du genre déterminé et rien n'avait jamais vraiment pût m'arrêter. Katherina Petrova était assise sur le sable, un air méfiant affiché sur le visage de la splendide brune éternelle. Une envie s'empara soudainement de moi, celle de s'amuser un peu avec cette chère amie. L'avantage d'être un démon, c'est qu'on ne pouvait nous reconnaitre au premier coup d'oeil comme nous changions constamment d'envelope corporelle mais le seul ennui était que nous devions attendre que notre maître nous donne une nouvelle mission pour revenir sur terre. Je m'avançais donc, un sourire charmeur aux lèvres tout en quittant l'ombre protectrice de la végétation puis je pris la parole d'une voix mielleuse:


- Moi, pourquoi me demande tu cela Katherina ?
Ne le sait tu pas déjà ?


Moi, Abbadon, j'avais toujours adoré jouer aux devinettes, cela me permettait toujours de semer le trouble chez une personne.
En ce moment, je ne sais pas ce que pensait Kath de moi, peut être imaginait t'elle que j'étais un originels ou un sorcier mais sûrement pas un démon, enfin, je l'espérait...


Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Dim 15 Mai - 0:38

    A l'évidence je n'étais pas seule et la simple idée qu'une autre personne puisse venir troubler mes quelques jours de "vacances" me mettait de très mauvaise humeur. Je laissais échapper un soupire en me relevant mollement, je me fichais de savoir qui était assez fou pour s'aventurer ici car de toute évidence ce serait là sa dernière ballade. Alors que j'époussetais au mieux mon pantalon j'entendis un bruissement dans mon dos suivit de pas réguliers. Il se rapprochait.

    - Moi, pourquoi me demande tu cela Katerina ?Ne le sait tu pas déjà ?


    Ces paroles me firent l'effet d'une douche froide, qui que soit cette personne elle me connaissait, et pas seulement Katherine, mais l'ancienne moi: Katerina ce qui n’annonçait absolument rien de bon. Sans crier gare je me retournais d'un bond pour faire face à l'auteur de ces paroles pour le moins ... inquiétantes. A ma plus grande surprise je ne le connaissais pas, ou du moins je n'en avais pas le souvenir. L'homme guère plus âgé que moi s'avançait dangereusement dans ma direction, un sourire révélant sa dentition parfaite illuminait son visage tout entier. Quelque chose dans ce regard me fascinait et me donnait irrésistiblement envie de m'approcher encore un peut plus quitte à devoir me bruler le bout des ailes.

    J'étais sur mes gardes plus que jamais, prête à lui sauter dessus au moindre geste brusque. La tension environnante se fit ressentir sur mon physique: mes muscles s'étaient raidis, mes sens étaient aux aguets et mes canines commençaient déjà à s'allonger considérablement. Je n'étais pas d'humeur à jouer et comptais bien en finir le plus rapidement possible afin de retourner à mes occupations aussi inintéressantes soient-elles.


    - Écoutes ça me gênerais de devoir arracher ta si charmante petite tête alors dis moi où tu as entendu ce nom que tu viens de prononcer. Dis-je d'un ton froid et cassant.

    Le froncement de mes sourcils et mon regard menaçant semblait le faire jubiler, ce qui ne fit qu'alimenter encore plus mes envies sadiques. De ma démarche féline et aguicheuse je tournais autour de ce magnifique jeune homme, le scrutant de bas en haut sans privation. Sur ma bouche que je savais attirante se dessinait un rictus, révélant par la même occasion mes canines aussi acérées et tranchantes que deux lames de rasoirs.

    - Et à ta place je ne tarderais pas à me dire ce que je veux savoir.
    Susurrais-je à son oreille avant de rire.

    Lorsque je fus de nouveau face à lui je plantais mes yeux noisettes dans le bleu océanique des siens. J'ignorais comment il connaissait mon prénom mais comptais bien le découvrir et n'en démordrais pas. Soudain quelque chose en moi se brisa et des souvenirs se mirent à tourbillonner dans ma tête, me forçant à baisser le regard quelques instants. Je le connaissais, je le savais, je le sentais et pourtant je n'arrivais pas à mettre le doigt là où il fallait. Je ne comprenais rien. Agacée par cette situation qui m'échappait je plaquais mon interlocuteur sur le sol sablonneux le mettant ainsi en position de faiblesse. Positionnée à califourchon au dessus de lui, mes mains placées de chaque côté de son coup si accueillant je dominais la situation, ou du moins c'était le sentiment que j'avais. Je fixais cet étranger et n’hésitais pas à approcher mon visage du sien afin qu'il puisse voir de plus près la personne qui lui enlèverait la vie.


    - Je repose ma question: qui es-tu?

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Lun 16 Mai - 16:58

J'attendis un moment devant elle, aussi immobile qu'un arbre sans feuilles, la contemplant. Katherine n'avait pas changée malgré le nombres d'années qu'ils ne s'étaient pas vus, normal vu qu'elle était un vampire. Même cheveux bruns volumineux, même petit minois, même corps assez beau pour rendre fou Eva Longoria. Lorsque je pris la parole, elle eut l'air effrayée, les personne qui connaissaient son vrai nom ne devait point être nombreuses à encore vivre. Elle se retourna vers moi à une vitesse vertigineuse et me fit face, Kath' eut l'air curieuse ce qui était tout à fait compréhensif comme je n'habitait plus la même enveloppe qu'avant. A mon avis, elle ne me reconnaissait pas. Je lui souris sans bouger autre chose que mes lèvres et attendit qu'elle réagisse.

Mes muscles étaient tendus au cas ou cela se passerait mal et j'attendais là, devant cette femme qui avait fait de nombreuses victimes qu'elles soient humaines ou vampires. Je pris soin de vérifier ses dents, et les voyant s'allonger, je sus qu'elle n'allait pas tarder à agir. Elle avait l'air de mauvaise humeur et lorsqu'elle brisa enfin le silence environnent, mes soupsons sur son caractère se confirmèrent. Son ton, aussi froid soit il ne m'effrayait nullement vu que je pensais qu'elle n'était pas assez folle pour se battre contre l'inconnus. Lorsqu'elle fronça les sourcils et qu'une moue mécontente apparut sur son visage, je ne pus m'empêcher de jubiler, heureux d'être revenus avant qu'elle ne disparaisse. Son instinct de survie était certes très grand, elle ne tiendrait pas longtemps face aux originels qui n'allaient pas tarder à venir vérifier si tout ce passait bien dans les parages.

Puis elle commença à me faire des menaces, comme lorsqu'elle se trouvait devant ses ennemis habituels, croyait elle pouvoir me faire peur alors que moi même je représentais la destruction dans les cieux ? Peut être bien que oui vu qu'elle se pensait capable de tout. Mes yeux fixèrent un long moment les siens, d'un marron noisette profond jusqu'à ce qu'elle se déplace avec une rapidité connus des vampires et ne me plaque contre le sable. Je pris soins de ne rien faire, de la laisser mener la danse comme pour la faire croire que j'étais en position de faiblesse. Je profitais un moment de la vue qui s'offrait à moi, Kath' à califourchon sur mon torse puissant. Elle approcha son visage du mien comme elle faisait avec ses victimes et répéta une dernière fois sa question. Elle avait l'air plus sûre d'elle qu'avant et consciente que si je ne lui répondait pas, elle mettrait fin à ma vie.

Enfin, d'un mouvement rapide, gracieux mais puissant, je me retournais de façon à dominer la situation et me retrouvais par la même occasion au dessus de Katherina, celle ci avait l'air surprise. J'appuyais la paume de ma main sur son crâne, de façon à le lui briser au moindre mouvement et je lui répondis:

- Petrova... Quelle insouciante tu fait !
Ne t'ai je donc jamais dis que l'on ne doit pas sous estimé ce que l'on ne reconnait pas ?
On dirait que les années t'on court circuité le cerveau, alors comme ça tu ne rappelle même plus de moi
?

Le démon en lui, lui montra alors sa vrai facette. Ses yeux bleu couleur de la mer changèrent, il s'éclaircir, jaunissant à vu d'oeil, devenant doré comme l'or pur. C'étaient ces vrai yeux, ceux du démon, ceux d'Abbadon, l'ange déchue des ténèbres. Puis ses yeux retrouvèrent leur couleur d'origine, azurés pour ne pas éblouir son ancienne complice. Les yeux démoniaque étaient le plus souvent camouflés par leur nouvelle apparence et un seul regard trop scrutant d'un être vivant sur la terre risquait de tuer celui ci. Il respira, soupirant de la naïveté du vampire et lui souffla à l'oreille sans aucune peur qu'elle ne le morde:

- Et maintenant ? Tu me reconnait ?

Il retira son cou de devant sa machoire et cloua les mains de Kath' grâce au sienne, lui bloquant ainsi toute chance de sortie...


Dernière édition par Dylan Ward le Mar 17 Mai - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Lun 16 Mai - 23:14

    Mes yeux s'écarquillèrent tandis que ceux du beau brun au dessus de moi changeait de couleur virant du bleu azur à un doré que je ne connaissais que trop bien. C'est alors que je compris à qui j'avais vraiment à faire: un démon. Je sentis mon cœur s’emballer et ma bouche se fissurer en un sourire ravageur, il était revenu. Bien que je sois en position de faiblesse, les mains momentanément occupées par les siennes, je m'en fichais éperdument et buvais ses paroles en priant pour que jamais il ne s'arrête. Je fermais les yeux un instant et repris rapidement mon air détaché ainsi que mon regard carnassier qu'il ne connaissait que trop bien. Il m'avait abandonné il y a bien longtemps sans même un au revoir et je comptais bien lui faire comprendre mon irritation quant à cet acte qu'il avait commis il y a de cela plusieurs années.

    - Abbadon. Sifflais-je en lui décrochant un regard noir lourd de sous entendus. Et moi qui croyais que tu étais mort, quel dommage.

    Évidemment je ne pensais pas un seul mot de ce que je disais là mais je n'avais jamais été du genre très sentimentale et ça n'allait certainement pas commencer aujourd'hui. Pas pour une telle personne. Je tentais de me dégager tant bien que mal de son emprise mais la force avec laquelle ce cher démon me tenait ne m'offrait aucun échappatoire à mon plus grand désespoir. J'aurais certes pu sortir mes crocs et tenter de le mordre mais pour dire vrai je n'en avais pas envie, le spectacle qui s'offrait devant mes yeux n'était pas des plus désagréable et me rincer l’œil était quelque chose que j'adorais.


    - Bon tu comptes me relâcher un jour? Parce que quitte à être dans cette position autant s'amuser un peut.
    Dis-je en le couvant d'un regard dragueur et d'un sourire charmeur. En tous cas on peut dire que tu sais choisir tes victimes ce corps-ci est particulièrement bien doté, quoi que le précédent n'était pas mal non plus.

    Je me remémorais alors brièvement tout ce temps que j'avais passé à ses côtés, tuant et torturant le moindre être vivant ayant le malheur de nous rencontrer. Tous deux faisions une équipe de choc et le monde semblait à nos pieds alors que nous foulions les rues où jonchaient nombre de cadavres. J'avais très vite pris conscience du danger dans lequel je me mettais en fréquentant un démon mais j'avais toujours été une personne joueuse, c'est pourquoi je m'étais laissée embarquer dans son histoire. Nous avions semé le chaos partout où nous étions allé et son retour sur Terre annonçait tout autant de surprises. Cependant j'étais bien décidée à refuser la moindre requête de sa part: je ne lui laisserai pas la chance de me ridiculiser une deuxième fois et mieux encore je voulais le voir me supplier.

    Le soleil bien qu'il fut très haut dans le ciel était masqué par le corps imposant d'Abbadon que je ne me lassais pas de regarder. Puis, je me surpris à remercier ma bonne conscience (du moins si j'en ai encore une) de ne pas m'avoir fait enlever mon collier. Rater le retour de mon démon préféré aurait été la chose la plus dommage au monde. Alors que je me trouvais là, sur cette plage en sa compagnie je me demandais comment les choses avançaient à Mystic Fall's. La petite ville n'allait pas tarder à se faire envahir par les originels et la présence d'un allié aussi puissant qu'Abbadon allait s'avérer indispensable pour ma survie ...


    - Bref, passons aux choses sérieuse, qu'est-ce que tu veux? Demandais sans relâcher son regard.




_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Mar 17 Mai - 16:00

La mort, celle a qui j'échappait sans cesse était en fait l'incarnation de ma soeur, Azraelle ce que je crus inutile de préciser.
Normal qu'elle ne m'attrape jamais et de plus, comme je changeait constamment d'enveloppe corporelle , il était plutôt dur de m'éliminer et cela, personne ne le savait à part les démons et les anges à qui je louais une lutte sans merci depuis mon intégration auprès des démons.
Je m'étais souvent demandé si je reverrais Katherina un jour et maintenant j'avais cette réponse devant mes yeux, à quelques centimètres de moi.
A premiere vue, elle était toujours aussi aimable si on parlait ironiquement mais quelques chose avait changée en elle, je parvenais à percevoir dans son regard et ses paroles de la rancune. Je pris donc une décision étrange pour moi même, celle de m'excuser mais avant que je ne puisse m'éxécuter, elle me sourie montrant son charme dévastateur et j'en oubliais complétement ma décision. Elle était toujours aussi resplendissante mais je ne me laissais pas aussi facilement manipuler que les deux Salvatore et ça, elle devait le savoir depuis le temps.

J'écoutais donc ses compliments, me laissant me rincer les yeux et les oreilles par la même occasion, le timbre de sa voix n'avait pas changé, il était toujours aussi beau et mélodieux. Je savais qu'elle tentait de me faire lâcher prise et mon emprise autour de ses poignets se ressera automatiquement. Je réfléchi un instant aux chances qu'elle aurait contre moi et j'en conclus qu'elles étaient nulles, même si elle tuait mon corps, je reviendrais pour me venger. J'ôtais mes mains de ses bras et m'écartais d'elle, un sourire sombre accroché à mes lèvres. Je me remémorais tous les crimes que nous avions commis, la peur des autres monstres lorsqu'ils nous croisaient, le désespoir dans les yeux de nos victimes avant qu'elles ne rendent leurs derniers souffles et le chaos qui régnait sur terre à cette époque. Mon sourire s'accentua et je ne pus réprimer un petit rire nerveux en pensant à ce que nous ferions une fois réconcilié.

Je regardais Kath' qui devait déjà être en train de penser au pour et au contre d'avoir Abbadon à Mystic Falls et je ne cessais de la contempler en constatant que le soleil commençait à flancher. La splendeur de sa chevelure noisette au soleil réjouissait ma vue, elle était tout pour moi à cet instant, ma seule connaissance dans cette ville, mon ancienne amie. Puis vint le moment que j'attendais, elle me demanda ce que je voulais. J'attendis un instant avant de répondre d'un ton doux et attirant:

- Ce que je te veux ? Moi ? Tout simplement refaire équipe avec toi. De plus, j'ai appris qu'une sale humaine t'ennuyait. Ton clone, Elena, non ?Cela ne t'arrangerais pas qu'elle disparaisse subitement de la vie de tes deux vampires préféré ?

J'avais appris ses information pendant que je cherchais mon nouvel aspect et je savais que j'avais touché un point sensible, l'amour que Katherine portait aux frères Salvatore était puissant et elle ne pouvait plus laisser cette sale petite humaine inférieure les lui voler. Je souris, attendant sa réponse, presque persuadé de ce qu'elle allait répliquer.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Mar 17 Mai - 17:37

    Alors que je pensais être vouée à passer l’éternité dans cette position pour le moins inconfortable Abbadon s'écarta, me laissant ainsi le luxe de pouvoir me redresser sur mes deux jambes. D'un geste sec et précis je faisais voler les quelques grains de sables restés collés sur l'arrière de mon pantalon et secouais ma chevelure brune et bouclée d'un hochement de tête avant de me passer doucement les doigts dedans afin de redonner à ma crinière une forme parfaite. Ce comportement pouvait paraitre certes superficiel en vue de ce qui se passait mais c'était pour moi le meilleur moyen de reprendre mes esprit. Le retour inattendu du démon ne me laissait pas insensible et ses beaux yeux posés sur moi ne faisaient qu'accentuer encore plus mon malaise. J'avais envie de lui pardonner, de lui demander comment avait été sa vie après qu'il soit parti mais les mots semblaient se bloquer à l'entrée de ma bouche, ce qui n'était pas plus mal. Lui montrer un quelconque intérêt serait une faiblesse qu'il n'hésiterait pas à exploiter, je le savais. Cependant je devais bien admettre que le revoir m'avait redonné le sourire et toute la morosité que j'avais ressentie un peu plus tôt semblait s'être envolée au profit de la bonne humeur dont j'étais toujours dotée.

    Du coin de l’œil je scrutais le moindre de ses gestes et buvais chacunes de ses paroles sans retenue, craignant de le voir m'échapper à nouveau. J'avais attendue de longue années et le revoir était devenu pour moi quelque chose de fantaisiste, d'irréalisable, et pourtant il était bien là, devant moi en chair et en os.

    Je sourie de toutes mes dents en m'approchant de l'eau. L'étendue limpide reflétait le ciel bleuté à merveille. A cet instant précis j'eus l'étrange sensation que plus rien ne pouvait m'atteindre et que le monde entier se trouvait à mes pieds, prêt à se plier en quatre pour moi. Or ce n'était pas le cas, tout ce qui m'appartenait de près ou de loin finissait par me filer entre les doigts, Abbadon y compris.


    - Ce que je te veux ? Moi ? Tout simplement refaire équipe avec toi. De plus, j'ai appris qu'une sale humaine t'ennuyait. Ton clone, Elena, non ?Cela ne t'arrangerais pas qu'elle disparaisse subitement de la vie de tes deux vampires préféré ?

    Sa justification me fit grincer les dents. Tenter de me prendre par les sentiments afin de satisfaire ses propres intérêts était un coup que je qualifiais de très bas et cela me remis immédiatement de mauvaise humeur. Non mais que pensait-il? Qu'il pouvait se permettre de rentrer et sortir de ma vie comme on entre dans un bar? Je fronçais les sourcils une nouvelle fois et fis volte face pour qu'il puisse avoir tout le loisir de contempler toute la haine que je ressentais pour lui à cet instant précis. Même le magnifique regard dont il me couvait n'était pas suffisant pour éteindre le feu qui me consumait intérieurement. J'étais indéniablement en rogne contre lui, cet homme qui, tout comme j'ai l'habitude de le faire avec les autres, m'utilisait comme un vulgaire jouet sans valeur.

    - Faire équipe avec moi? Tu te foutrais pas un peu de moi là? Demandais-je en mimant mes propos avec mes mains. Parce que vois-tu JE ne suis pas TON jouet, tu m'as jeté une fois et crois moi que je ne l'ai toujours pas digéré. Et puis je vois que tu as très bien appris ta leçon, je suis fière de toi! Ma vie n'as plus aucun secret pour toi, vraiment, je suis flattée. Mais sache Abbadon que si jamais je dois m'occuper d'Elena, des frères Salvatore ainsi que de tous les autres monstres sur Terre tu seras la dernière personne que j’appellerai.

    J'avais essayé d'être le plus clair possible quant à mon état d'esprit actuel. Il m'avait blessé et rares sont les personnes capable d'un tel acte. Car oui, il avait compté pour moi. Je ne donnais pas facilement ma confiance aux gens mais lorsque je le faisais j'attendais d'eux qu'ils s'en montrent à la hauteur, or il ne l'avait absolument pas été. Je remontais lentement la plage avec une aisance déconcertante malgré les talons aiguilles que je portais aux pieds. Une fois à sa hauteur j'approchais suffisamment mon visage du sien pour que mes quelques mèches de cheveux effleurent sur visage parfait. Nos lèvres étaient à peine à quelques centimètres ...

    - Je refuse ton offre. Trouve toi une autre personne avec qui t'amuser. Dis-je avant de revenir à distance raisonnable.

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Mar 17 Mai - 20:03

Je voyais maintenant Katherine d'un oeil nouveau, s'opposer à moi était quelque chose que personne n'avait jamais osé faire vu mon impulsivité hors du commun et ma force déconcertante. Je grimaçais ironiquement, plongeant mes yeux dans les siens, ils commençèrent à dorés impitoyablement. La fureur en moi s'enflammait tel un tonneau de poudre, je cherchais à me contrôler pour éviter de rentrer en contact avec elle, briser une si jolie femme serait dommage tout de même.j'avais envie de la prendre par la gorge et de lui cracher tout ce que j'avait enduré depuis que j'étais partis et que je n'avais jamais le choix entre partir et rester. J'aurais voulus lui crier que j'avais dûs obéir à Satan pour ma propre survie mais les mots restaientbloqués dans ma bouche, refusant d'en sortir.

Mes muscles étaient tendus près à bouger à ma moindre direction mais je n'en fis rien, je tenais trop à Katherine pour la tuer sur un simple coup de tête. Je m'assis sur une souche d'arbre non loin de là, évitant son regard de lionne, impuissant face à ma propre tension. Mes dents étaient serrées les unes contre les autres mais mes lèvres fermées empêchaient de dévoiler ma dentition au grand jour. Le feu qui brûlait dans ma poitrine ne cessait de s'intensifier secondes après secondes, le brasier si majestueux et mon regard haineux avait surement fait comprendre à cette vampirette qui se croyait tout permis que je n'étais plus d'humeur à jouer.

Je posais mes mains contre mes tempes un instant, espérant réussir à résister à la tentation que me soufflait mon instinct. Elle était presque trop grande, c'était la même qu'après ma défaite dans les cieux et ma descente au enfer, si énorme que si elle avait été incontrôlée, le pays aurait eut de sérieux problème, surtout les vampires et les humains. Après avoir réussis à calmer mes pulsions criminel, je tournais la tête vers Katherine en crachant tel un chasseur :

- Je ne te conseille pas de Me défier Kath', tu ne sais pas ce dont je suis capable ! Et sache que tu n'a jamais été un JOUET pour moi et que je ne suis pas partis de mon plein grès. Si je t'avais utilisé, cela aurait été sous la pression, par exemple celle de perdre tes deux prétendants: Stefen et Damon mais je n'ai jamais fait cela. Pourquoi ? Pour toi...

Je reculais encore un peu plus dans la pénombre des arbres alentours, m'obligeant à respirer régulièrement à chaques secndes pour retrouver son sang froid. Je pensais soudain à sa soeur comme quand j'étais énervé, au bord de la crise de nerfs, toujours seule, dans les profondeurs des enfers, attendant avec inpascience qu'il revienne pour qu'ils puissent se retrouver et accomplir la tâche suivante ensemble, le dernier plan, l'extermination des anges. Sa chevelure aux alures de flammes, son regard pétillants et son rire cristallin, la perfection incarnée. Jeperdis le fil de ses pensées et regardais mon ancienne compagne d'aventure avant de lui tourner le dos et de contempler les cieux, mon ancien domaine qui serait bientôt d'un noir profond et lançais une parole en l'air, trois simple mots qui exprimait ce que je tentais de penser:

- Je suis... désolé.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Mar 17 Mai - 21:07

    Lorsque je vis son regard virer de couleur et ses mâchoires se crisper je compris que j'étais allée trop loin. Cependant je n'arrivais pas à regretter la moindre de mes paroles, j'en avais pensé chaque mot, chaque lettre et n'hésiterai pas à les répéter si cela s'avérait nécessaire. Il avait touché un point sensible chez moi et je détestais cela, Stefan et Damon étaient mes principales faiblesse (pour ne pas dire les seules) et entendre leurs noms sortir de la bouche d'Abbadon m'avait fait l'effet d'un électrochoc. Je savais de quoi était capable cet homme, j'avais été au premier plan pour constater toute la cruauté dont était capable cette personne. Mais bien qu'il soit plus fort que moi je n'avais absolument pas peur. J'avais passé ces dernières années à me demander si oui ou non je le reverrais et maintenant qu'il était enfin là j'étais bien décidée à régler mes quelques comptes quitte à devoir prendre des coups.

    Le beau brun au visage si angélique laissait maintenant transparaitre le terrible démon qu'il était réellement, je le savais tiraillé entre son envie de me faire payer ces paroles déplacée et son attachement aussi infime soit-il à moi. J'eus un moment de recul lorsqu'il braqua son regard assassin dans ma direction avant de me mettre en garde quant à mon comportement. Je m’apprêtais à répliquer quelque chose de cinglant au risque de signer mon arrêt de mort mais il ne m'en laissa pas le temps. Je vis ses dents se desserrées légèrement et ses muscles se décontracter alors qu'il m'avouait ne jamais m'avoir considéré comme un passe temps sans intérêt. Je ne pus m'empêcher de me sentir honteuse face à cette révélation. Ainsi j'avais compté pour lui? Peu à peu je sentis un sourire se dessiner sur mes lèvres qui étaient jusqu'à maintenant restées celées.

    Je le regardais et bien qu'il me tournait le dos je devinais son expression: un mélange mêlant les remords et la détermination. Lui et moi avions beaucoup de choses en commun, plus que je ne l'aurais cru au départ, et cela ne faisait que se confirmer au fil du temps. Bien que je ne comprenais toujours pas pourquoi diable il m'avait laissé seule je décidais d'aller de l'avant. Jouer les fortes tête finirait pas me jouer un énième tour et je voulais éviter cela, éviter de le perdre une deuxième fois. Évidemment son retour "chez lui" était inévitable, les démons ne s'attardaient jamais sur Terre, mais je voulais profiter de lui tant que j'en avais encore l'occasion. Les remords seront pour plus tard.

    Abbadon s'était considérablement éloigné de moi c'est pourquoi je décidais de me rapprocher de lui. J'ouvris la bouche afin de briser le silence pesant que venait de s'installer mais sa voix se fit entendre avant la mienne, créant une boule dans ma gorge. 3 mots. Il n'avait prononcé que 3 insignifiants mots et pourtant rien n'aurait pue me faire plus plaisir.


    - Je suis... désolé.

    Intérieurement je souriais, riais, et jubilais mais extérieurement je ne laissais rien paraitre, pas même l'ombre d'un sourire. Et puis à quoi bon? Bien que je sois juste derrière lui il ne me voyait pas.

    - Tu peux l'être. Répondis-je. Cette petite phrase signifiait bien sur que je lui pardonnais, et je savais qu'il le comprendrait.

    En moins d'une fraction de seconde je me retrouvais devant lui, prenant son menton entre mes doigts longs et fins afin de croiser son regard qui était pour mon plus grand bonheur redevenu serein, ou du moins c'était la sensation que j'avais. Je lui souris avant de poser la question qui me démangeait tant:


    - Qu'as-tu fait depuis tout ce temps?

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Sam 21 Mai - 16:30

Il réfléchit à ce qu'il allait pouvoir lui raconter et ce qui devait rester secret en tentant encore de se calmer completement. La tension qui habitait tous les démons étaient encore là mais l'envie de tuer et de prendre une vie par plaisir était moins présente. Quelques secondes plus tard, il lui dit d'une voix taquine:

- Moi ? J'ai dûs retourner chez moi, au fin fond des enfers ou ma soeur réside encore. Elle était malade et avait besoin de moi, je sais que tu dois penser que les démons sont invincibles mais ce n'est pas le cas, ma soeur a été blessée par je ne sais quel créature nocturne et n'en est pas encore remise. J'ai été contraint de rester là bas un moment pour apprendre à quelques démons à se battre et j'ai fait aussi tout ce que peuvent faire les êtres de mon espèces sans enveloppe corporelle. Induire les humains en erreur, les pousser à faire quelque chose et leur suggérer des idées absurdes. Et toi ? Tes occupations doivent être plus remplies que les miennes, je me trompe ? Avec les deux Salvatore...

Il avait encore du mal à prononcer ce nom, surement parce qu'il ne comprennait pas pourquoi Katherine y était attachée, apprécier quelqu'un revennait à devenir vulnérable moralement et cela, il l'avait toujours évité. L'envie d'être le plus fort, ces ambitions lui maintenait l'esprit en dehors de toutes ces faiblesses aussi petites soient t'elles. Néanmoins, un lien s'était installé entre lui et Katherine et même s'il s'efforçait de ne rien ressentir, c'était vraiment impossible. Il se détestait d'avoir tout de même une âme, aussi démoniaque qu'elle était, elle était quand même là et ne cessait de le torturer.

Vu qu'à la base, il était loin d'être un être malfaisant, une voix dans sa tête n'arrêtait pas de lui ordonner de cesser toutes ces effusions de sang qui faisait tant plaisir à ses yeux. Sa vie d'ange des cieux était terminé et il s'était résigné au fil du temps à vivre dans le noir, oublié de tous ces anciens confrères. Dans tous les cas, redevenir comme avant serait impossible pour lui, il était bien trop attaché à ces activités de mauvaises augures pour cela. Il plongea ses yeux bleu océan dans ceux de la jeune femme éternelle, attendant sa réponse et une petite description de ces activités passées.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Sam 21 Mai - 18:11

    - Oh ta sœur est malade je suis tellement navrée de l'apprendre! Dis-je, sarcastique. Je me fichais pas mal de la santé de sa sœur ainsi que celle de sa famille. Je trouvais seulement cela dommage qu'elle ne soit pas morte, au moins il n'aurait pas été obligé de retourner là bas pour jouer la nounou. Jouer les baby-sitters, je suis sûre que ça te va à merveille! Pour ma part j'ai vagabondé ici et là avant de retourner à Mystic Fall's. Évidemment il s'est passé pas mal de choses: j'ai fait la rencontré d'Elena Gilbert, cette garce à tout de même réussie à s'attirer les faveurs de mes vampires! Et pourquoi? Parce qu'elle me ressemble comme deux gouttes d'eau. Je suis certaine que même toi tu te ferrais avoir. Mais je trouve cela plutôt drôle, pourrir sa vie est devenue un véritable travail à plein temps! Et puis j'ai créer une pseudo guerre en m’alliant à une meute de loup-garous, et enfin je me suis fait attraper par Klaus. Il m'en a fait baver mais j'ai réussie à m'échapper. Que veux-tu, personne ne peut forcer Katherine à faire quelque chose. Lançais-je en riant. Et me voilà de retour dans cette bonne vieille ville; Inutile de préciser que je ne compte pas partir avant que Stefan ne soit à mes pieds. Bref, j'ai pas eu le temps de m'ennuyer une seule seconde.

    Bien qu'un magnifique sourire s'affichait sur mon visage d'habitude impassible, intérieurement je hurlais. Mon coeur n'avait de cesse de me faire ressentir ce sentiment que je haïssais tant, celui de la tristesse. Je savais que Stefan aimait indéniablement cette garce d'Elena et cela me faisait profondément mal. J'avais cédée à ses désirs et l'avais fait devenir un être nocturne tout comme moi, je lui avais tout donné et voilà qu'il me remerciait en me jetant au visage toutes les insultes qu'il connaissais. Bien sur je les méritais, mais j'aurais préféré qu'il m'embrasse à la place ...

    Cependant je ne me démontais pas pour autant et gardais tout de même la tête haute. Après 502 ans d’existence je n'allais tout de même pas me morfondre sur un amour qui de toute façon revivrait lorsque la cause de mon malheur mourrait. J'allais faire payer les frères Salvatore pour les divers affront qu'ils m'avaient fait, et cela allait être tout sauf gentil. Abbadon tombait pile au bon moment et sa présence allait s'avérer très précieuse dans mes plans. Il était le seul à pouvoir calmer ces élans de gentillesse dont je faisais parfois (souvent) preuve. De plus, je savais pertinemment que voir un autre homme près de moi attiserait la curiosité de mes vampires préférés, ce qui était un paramètre non négligeable.

    Je tournais le dos à Abbadon et m'éloignais un peut. Le soleil était toujours aussi fort et je sentais ses rayons réchauffer mon corps normalement gelé. Cette journée n'était pas totalement vaine et pour une fois je trouvais que le destin ne s'était pas trompé. Mais très vite la réalité me rattrapa. Une fois sa mission terminée il serait obligé de repartir, me laissant une nouvelle fois derrière lui tel une chienne attendant son maitre. Je fis volte face et levais un sourcil interrogateur avant de lui demander:


    - Ta mission? C'est quoi?


    Ma mission à moi serait de l'empêcher d'accomplir la sienne. Satan, le Diable, Lucifer, appelez-le comme vous voulez ne voudra pas d'un perdant chez lui ... Et c'était tant mieux!

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Mar 7 Juin - 20:01

Dylan la scruta du regard un moment, il connaissait bien Kath' et avait appris au fil du temps que celle ci se souciait seulement d'elle même, de sa propre survie. C'est sans aucun doute pour cela qu'il l'appréciait. Elle savait ce qu'elle voulait et manipulait tout comme lui les gens pour arriver à ses fins. Mais lorsqu'elle disait qu'elle était désolé pour sa sœur alors qu'en vérité, elle s'en foutait complètement, cela avait pour effet de le mettre en rogne. Puis la vampirette ténébreuse enchaina sur ce qu'elle avait fait pendant que lui avait dû "jouer les nounous". Rien d'exceptionnel pensa t'il en relevant la tête avec arrogance tout en continuant d'écouter le discours de Kath' d'une oreille quelque peu distraite. 

Il avait aperçu le clone de la ténébreuse juste après avoir pris possession de son nouveau corps et avait faillit tomber dans le panneau comme le disait si bien la jeune Petrova mais son âme était bien trop pure pour appartenir à sa coéquipière de crimes. L'aspect d'Elena était certe quasi identique à celui de Katherine, Dylan était suffisamment intelligent pour ne pas se faire dupper.
Il lui murmura donc:

"En effet, j'ai rencontré cette Elena et c'est ton portrait craché sauf que la bonté qu'on perçoit dans son âme suffit à savoir que ce n'est pas toi."

Il sourit tout en ajoutant:

"Tu n'as pas de chance d'être tombée sur cette petite fillette pure... Tes deux vampires ont toujours été attirés par la lumière et l'inaccessibilité et c'est ce que dégage cette fille. Peut être que tu devrait tâcher de plus lui ressembler..."

Il termina sa phrase sur une pointe d'ironie, ces mots ressemblaient à de la provoc pur mais quand on le connaissait bien, on savait que c'était sa façon de s'exprimer. Quand à la dernière phrase qu'avait prononcée Katherine, il était sur de pouvoir l'obliger à faire ce qu'il voulait et il ne pût s'empêcher de penser à Damon et le bien aimé Stefan de son amie si on pouvait m'appeler comme ça. L'envie de s'amuser avant s'accomplir sa mission était plutôt simple, à lui s'offrait trois jouets indéniablement aussi marrant les uns que les autres. Ce qu'il ignorait encore, c'etait par lequel il commencerait. Elena ? Le petit clone qui se croyait tout permis et qui se comportait comme une g*rce. Stefan ? L'incroyable amour de Katherine qui l'avait jeté pour une simple mortelle alors qu'elle lui avait offert la vie éternelle ou bien Damon ? Le ténébreux ayant soif de vengeance. Tous ces choix lui mettait l'eau à la bouche, cela faisait fort longtemps qu'il n'avait pas joué avec la vie des autres et cela lui manquait terriblement, comme s'il n'avait pas prit sa dose de drogue habituelle, son héroïne. 

Il fut interrompu par la brunette qui lui demanda soudainement quelle était sa mission. Son instinct lui soufflait de mentir, ce qu'il fit sans aucun regret:

" Je suis censé m'occuper d'une jeune sorcière nommée Bonnie ainsi que d'une certaine Caroline Forbes et par la même occasion, semer le chaos partout ou je passe..."

Ce n'était pas si loin de la vérité en se qui concerne la deuxième partie de sa réponse, par contre, il n'avait jamais été envoyé ici pour tuer une sorcière. Sa tache était plus compliquée que ça, la fille de Satan avait désertée pour un humain et elle allait devoir en payer le prix. Sa confiance était quelque chose qu'il n'accordait que très rarement et un mauvais pressentiment envers Katherine l'avait assailli dès qu'il l'avait reconnus.
 
Pour que la vampirette ne de doute de rien, il s'approcha d'elle, sortit de sa poche un paquet de cigarettes fraichement acheté et lui proposa une de ses fameuses clopes:

" Ça te dis de t'en fumer une avec moi"

Il s'était toujours demandé si les vampires pouvaient fumer et il allait enfin le découvrir. Il aurait au moins pût satisfaire sa curiosité maladive.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   Dim 19 Juin - 11:09

Spoiler:
 

    Ainsi ce cher démon connaissait lui aussi Elena? Intéressant. Je le regardais avec attention jusqu'à ce qu'il commence son ironie qui m'irritait tant. Du Damon tout craché! Sans doutes est-ce pour ce trait de caractère que j'apprécie Abbadon ... Il me rappelait beaucoup l'ainé Salvatore: déterminé, ambitieux, sans cœur et j'en passe! Enfin, il était comme ça avant de tomber sur cette garce d'humaine. Maintenant Damon était ... Comment dire ... Un bisounours à longues dents.

    - Tu n'as pas de chance d'être tombée sur cette petite fillette pure... Tes deux vampires ont toujours été attirés par la lumière et l'inaccessibilité et c'est ce que dégage cette fille. Peut être que tu devrait tâcher de plus lui ressembler...
    Me lança-t-il avec un grand sourire.

    Je haussais un sourcil et laissais échapper un éclat de rire. Moi? Ressembler à Elena? Plutôt me faire brûler vive sur le champ! Non mais franchement, c'était tout simplement im-po-ssi-ble. Je pris un air moqueur et me raclais la gorge avant de me diriger vers lui plus naturel du monde.


    - Devenir aussi adorable qu'Elena? Je suis très douée pour ça voyons. J'ai passé pas mal de mon temps à me faire passer pour elle auprès des gens de Mystic Fall's. Évidemment seules deux personnes ne sont pas tombés dans le panneau, je te laisser deviner lesquels. Mais je trouve la vie d'Elena ennuyeuse à en mourir. Franchement faire le bien autour de soit et blablalbla, où est l’intérêt? Elle finira par se rendre compte qu'en étant gentil on reçoit beaucoup moins qu'en étant méchant. Pas vrai?

    Je lui tendis ma main et changeais radicalement l'expression de mon visage d'habitude de marbre pour laisser paraitre joie et malice. Un sourire rayonnant se peint sur mes lèvres vermeilles alors que nos regards se croisaient.

    - Euh ... Je m'appelle Elena, Elena Gilbert. Enchantée. Dis-je avec hésitation avant de couper court à cette mascarade et de redevenir "normale". Alors? Réaliste hein? Mais dans tous les cas cela ne reste qu'un vulgaire passe temps, je ne deviendrais jamais comme cette fille. Tu vois c'est comme si je te demandais d'être un ange ... Ah oups c'est vrai que tu en as déjà été un auparavant!

    Le pic que je lui envoyais là était on ne peut plus volontaire, c'était une façon de lui montrer que moi aussi je pouvais faire preuve de répartie. Puis je m'éloignais mollement, jouant comme toujours avec mes cheveux. Rapidement j'enlevais mes chaussures et les jetais dans un coin avant de me diriger vers le bord de l'eau. Le contact du liquide avec ma peau me donna des frissons mais ne fut pas désagréable. Bien que je ne regardais plus mon ami je l'entendais parfaitement: l'ouïe sur-développé était un avantage considérable. Je surélevais mes cheveux à l'aide de mes mains, sentant le soleil caresser ma nuque. Puis Abbadon me fit part de sa mission ce qui eut pour effet de me faire faire une volte face vers lui. Toujours dans l'eau, je le fixais avec la plus grande attention.

    - Je suis censé m'occuper d'une jeune sorcière nommée Bonnie ainsi que d'une certaine Caroline Forbes et par la même occasion, semer le chaos partout ou je passe..

    J'inclinais légèrement la tête. Je connaissais les démons, et j'étais bien placée pour savoir qu'ils m'entaient tous à la perfection. Ayant un doute quant à la véracité de ses propos je décidais de marcher dans son jeu. Après tout je serais amenée un jour ou l'autre à découvrir quelle serait sa vraie mission ...

    - Caroline et Bonnie, hein? Je te souhaite bien du plaisir parce qu'elles sont très amies avec les Salvatore. Et ne compte pas sur moi pour me les mettre à dos, j'ai bien assez de problèmes comme ça avec eux.

    Le jeune homme s'avança vers moi lentement mais surement, me proposant une cigarette que j'acceptais avec joie. La première bouffée fut un régal, cela faisait bien 100 ans que je n'avais pas toucher à cela.


    - Alors, à part semer le chaos dans Mystic Fall's, tu n'as pas d'autres plans? Demandais-je sans sortir de l'eau.


_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org


Remember my name
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La croisée des chemins [PV Dylan Ward]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La croisée des chemins [PV Dylan Ward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la croisée des chemins
» Une croisée des chemins salvatrice [PV Mei Lee Huang / Sirina Dubarson]
» La croisée des chemins [PV Rosiel]
» Préval à la croisée des chemins; droite ou gauche?
» A la croisée des chemins || Louise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Mystic Falls :: En dehors de Mystic Falls :: Le lac :: Le lac et ses alentours-