AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Lun 23 Mai - 16:48

    Le travail était devenu ma principale préoccupation depuis mon arrivée à Mystic Fall's et le temps libre se faisant rare, je n'avais pas encore eu l'occasion d'explorer mon nouveau chez moi. Après une semaine de dur labeur et un nombre incalculable de photos prises je me décidais enfin à sortir de mon appartement afin de prendre un peu l'air et de profiter du magnifique temps qui s'offrait à moi. Le soleil surplombait le ciel, ce qui me mit immédiatement de bonne humeur: cela me faisait penser à ma ville natale. Phoenix me manquait terriblement et l'absence de ma famille m'était insupportable. Certes c’était moi qui avait choisi de m'en aller, mais cela n'en restait pas moins douloureux. Tous les matins je me posais la même question "comment allaient-ils?". La distance que j'avais volontairement établie entre mon passé tumultueux et mon présent n'était pas sans conséquences, et je le savais parfaitement.

    Je secouais la tête comme pour me forcer à cesser ces pensées inutiles et enfilais un débardeur blanc, un short en jeans et une paire d'escarpins assortis à mon haut avant de me diriger vers la porte d'entrée: il était temps pour moi de sortir de mon trou et de m'ouvrir aux autres. Après tout, comment pouvaient-ils connaitre ma vraie nature? Ce n'est qu'une fois sur le palier que je m'aperçus de mon oublie. Je remontais donc les deux étages, pris mon sac à main et repartis aussi vite que j'étais arrivée. Avec mes lunettes de soleil sur le nez j'avais tout de la parfaite star Hollywoodienne, ce que je n'étais absolument pas. Mais bon, tout le monde à bien le droit de rêver non?

    Je marchais sans réel but, écoutant avec joie les piaillements des oiseaux et les rires des enfants. Le dimanche était décidément mon jour préféré. Lorsque j'étais petite j'avais l’habitude de passer cette journée avec celui qui devrait être d'ici quelques années mon mari. Rien que de penser à ce destin déjà tout tracé cela me fit froid dans le dos. Je ne voulais pas que l'on me dicte ma conduite et j'avais conscience que, d'une façon ou d'une autre, je ne retournerai jamais chez moi. Cela reviendrait à faire une croix sur mes rêves et mes envies, ce que je ne voulais absolument pas. J'avais travaillé dur pour en arriver là où j'en étais et il était tout simplement impensable pour moi de tout quitter juste pour faire plaisir à mes parents. Les Nightshade pouvaient très bien se débrouiller sans moi, non? Ils n'auront qu'à se trouver un autre chef de meute et tout ira bien, j'en étais certaine.

    C'est donc tout sourire que je me dirigeais vers ... le parc. Je n'étais encore jamais allée à cet endroit mais ses divers arbres et l'atmosphère qui s'en dégageait m'attirait irrévocablement. Je m'engageais donc de l'autre côté des grilles à la recherche de calme et de tranquillité. Me mêler aux autres personnes était certainement la meilleure chose à faire, mais alors que je scrutais chaque personne près de moi je ne pue m’empêcher de me sentir honteuse, monstrueuse. D'ici quelques jours ce serait la pleine lune et si tout ne se passait pas comme prévu je pourrais sortir de chez moi et chacune de ces personnes pourraient se révéler être une proie potentielle. Elle? Elle? Lui? Qui sait qui je tuerai ...

    Je m'assis finalement au bord d'un étant, sous un grand chêne centenaire. L'air était légèrement plus frais qu’ailleurs et l'endroit paisible. Je posais mon sac près de moi et regardais les quelques canards glisser sur l'eau, oubliant par la même occasion tous mes soucis. C'est seulement lorsque je sentis quelque chose heurter ma jambe que je revins à la réalité.


    - Madame, tu peux me donner mon ballon? Me demanda une petite fille rousse au sourire charmeur et aux yeux pétillants.

    Je regardais quelques instant l'objet rond posé près de moi et le pris à deux mains. Un sourire se dessina sur mes lèvres alors que je le balançais doucement dans la direction de son propriétaire que le remercia d'un signe de la main. Un rire cristallin s'échappa de ma bouche en la voyant jouer. Elle avait l'âge de l'insouciance, celui où les problèmes se résument à la couleur qu'il fallait choisir pour son dessin ... Je l'enviais. Mon enfance à moi n'avait pas été si rose et je le regrettais amèrement. Bien que je n'en ai jamais fait part à mes parents, je leur en voulait pour ce qu'ils étaient et ce que cela avait engendré chez moi.

    C'est alors que quelqu'un attira mon attention. Je ne saurais dire pourquoi mais ce jeune garçon m’inquiétait, m'intriguait. Je haussais les épaules (il était malpoli de fixer ainsi les gens) et me retournais afin de faire de nouveau face aux canards qui ne tardèrent pas s'envoler sous mes yeux.




Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Lun 23 Mai - 18:59

Un dimanche sous le soleil
&



♥ Le jour se levais doucement dans ma chambre, laissant les rayons du soleil me réveiller petit à petit. La porte de ma chambre s'ouvrit doucement puis j'entendis des pas de fourmis avant de sentir quelque chose faire bouger mon lit. Ma sœur était rentrée dans ma chambre pour me réveiller, chose qu'elle ne devait pas faire... Surtout pas un dimanche matin. Elle me tira un cheveu, puis un deuxième et.... -PAF-

_Je vous avez prévenu miss Hyun, ne réveiller jamais votre frère jumeau ou vous mourrez dans d'atroces guilis ! Disais-je tout en me levant brusquement de mon lit et en attrapant la jeune fille qui avait essayé de faire le moins de bruit possible.

♥ Après quelques minutes, elle s'installait sur mon oreiller et me regarda, il était temps pour moi de me lever et de partir me balader avec ma guitare. Je posais mes pieds par terre et je lançais un regard sadique à ma sœur avant de partir dans la salle de bain. Mes affaires, placées sur la baignoire m'attendaient impatiemment, ça se voyait. Je prit une douche en vitesse, me préparait puis je retournais dans ma chambre pour prendre ma guitare, un cahier et un stylo.

♥ Je sortis de la maison tranquillement, regardant autour de moi. Aucune présence nuisible. Je pouvais continuer de marcher tranquillement. Et après quelques minutes de marches, je me retrouvais devant le parc. J'étais passé plusieurs fois devant sans vraiment m'y arrêter. Je souris puis me dirigeais vers un banc pour me poser tranquillement. En m'asseyant, j'enlevais la capuche de ma tête puis je regardais les alentours. Les cris d'enfants et les bruits des feuilles des arbres qui se mêlaient les une aux autres me mettaient plutôt de bonne humeur jusqu'à-ce que ma tête se relève soudainement. Une blondinette passa non loin de moi et s'installa. *Oh... Une louve !* Pensais-je tout en la fixant.

♥ Une fillette l'interpella pour récupérer son ballon qu'elle lui rendait aussitôt en souriant. Elle me regarda, voyant que je la fixais puis elle haussa les épaules avant de se retourner. J'attendais que dix minutes passent avant de marcher en sa direction. Je m'accroupissais sur un banc à côté d'elle puis je fixais le ciel.

_Magnifique journée, n'est-ce-pas... Petit louve ? Annonçais-je en souriant.

♥ Elle n'avait pas l'air bien méchante, heureusement et puis de toute façon, que pouvait bien faire un loup-garou contre un sorcier alors que ce n'était même pas la pleine lune ? Je pouvais sentis la chaleur de son corps rien qu'en en me concentrant un peu. C'était pour ça que je reconnaissais vite les loups. Leur corps lâchaient une chaleur trop élevés pour être un vampire ou un sorcier, voir même un humain. Je fixais la jeune fille avec mes yeux de tueurs, juste pour voir comment elle allait réagir puis je me relevais et lui tendait ma main gauche.

_J'me présente, mon nom est Alexander Liam Hyun... Et toi... Tu es ? Je te préviens, n'essaye pas de me manger à la pleine lune, tu mourrais d'une belle indigestion. Lui annonçais-je en souriant.

♥ S'il fallait que je lui parle autant commencer par des présentations sympathique et puis, je ne cherchais pas trop les embrouilles avec les loups-garous sauf lorsqu'ils essayaient de me bouffer à la pleine lune, là, ça devenait problématique et il fallait les tuer très vite avant de se faire arracher un membre ! (rire). J'attendais sa réponse tout en la regardant amicalement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Lun 23 Mai - 19:37

    Très vite le jeune homme que j'avais repéré s'avança dans ma direction et entama la discussion d'une manière inédite pour moi. Je le regardais en détails alors qu'il me parlait de sa voix juvénile et adorable. Il ne semblait absolument pas méchant et son sourire avait quelque chose de rassurant, presque charmant. Cependant quelque chose chez ce petit être m'inquiétait terriblement et me mettait horriblement mal à l'aise. Comment savait-il pour moi? Sur la défensive je me reculais lorsqu'il prononça ces étranges paroles. J'étais venue dans cette ville afin de recommencer tout depuis le début et le fait qu'une personne ait découvert ma vraie nature me mettait les nerfs en rognes. Comment? Pourquoi? Qui? Tant de questions se mirent à se bousculer dans ma tête! Je le scrutais de bas en haut: il était de petite taille (ce qui n'est pas rare pour un asiatique) et était habillé de façon banale. Quant à son visage il était rayonnant et ne montrait aucun signe d'hostilité. Bien sur j'étais bien placée pour savoir qu'il ne fallait pas se laisser duper par les apparences et restais sur mes gardes. Au lieu de lui cracher au visage toutes mes questions je décidais de jouer les idiotes et feintais l'incompréhension. Je n'étais pas blonde pour rien alors autant en jouer!

    - Petite louve? Tu donnes souvent ce genre de surnom aux gens que tu croises? Demandais-je sans me séparer de mon magnifique sourire qui malgré moi était crispé. M'enfin, j'en ai entendu des bien pire alors je vais me contenter de celui-là. Et puis c'est plutôt mignon!

    Évidemment je savais parfaitement que ce surnom n'avait pas été donné au hasard et mes craintes ne firent que se confirmer lorsqu'il me répondit d'un air détaché. Une boule dans mon ventre commença à se former mais je tenais bon et tentais de garder la face. Je n'allais tout de même pas me démonter face à un gamin! Maintenant je voulais savoir comment diable il avait découvert que j'étais un loup, ce n'était pas écrit sur ma tête à moins que ... Non, ça ne pouvait pas être un vampire. Ma mère m'a toujours raconté que ces êtres démoniaques étaient voués à vivre dans la nuit et brûlaient au soleil. Alors qu'était-il? Certainement pas l'un des notre, je l'aurais flairé or il n'avait pas l'odeur que portaient les gens de ma race ...

    Je passais une main dans mes cheveux de blés et laissais mon regard se poser sur la surface lisse de l'étang où, quelques minutes plus tôt, se tenait quelques canards barbotant joyeusement. Je fermais les yeux afin de calmer les palpitations de mon cœur qui se faisaient entendre jusque dans mes tempes. Comme c'était agaçant que d'être à vif devant un inconnu!


    - Kallah Shade, je suis nouvelle en ville. Dis-je avec un semblant de sourire.

    - Je te préviens, n'essaye pas de me manger à la pleine lune, tu mourrais d'une belle indigestion.

    Sa blague me fit rire malgré moi. Cela détendit quelque peu l'atmosphère et me permit de me détendre légèrement. Cette personne n'avait vraiment pas l'air mauvaise et si jamais elle me voulait du mal elle aurait sûrement déjà tenté quelque chose au lieu de faire de l'humour.

    - Oh je vois que tu t'inquiète pour mon bien être, ça me touche! Répondis-je en riant. Promis je tâcherais d'éviter de te dévorer à la prochaine pleine lune. Mais il y a quelque chose que j'aimerai savoir ... Comment es-tu au courant pour moi?

    Je me relevais, époussetant l'arrière de mon short afin de faire partir les quelques brindilles restée collées sur le tissu et fis quelques pas en direction de l'eau. Je craignais sa réponse, et pis encore je craignais de voir arriver mes premiers problèmes dans cette ville.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Mar 24 Mai - 5:27

♥ La jeune fille me répondit un peu comme les blondes dans les blagues de carambars. Je la fixais, choqué. J'espérais bien qu'elle le faisait exprès car je ne me trompais jamais sur les loups-garous alors il ne fallait pas qu'elle me fasse tourner en bourrique. Sur ma veste, il n'y avait pas écrit "idiot" tout de même ! Elle répondit que c'était un surnom plutôt mignon... Ouai... Si on ignore tous des vrai loups je suis d'accord... Mais un loup-garou n'est pas si mignon lorsqu'il essaye de vous dévorer avec ses dents de prédateurs. Dans ces moments qu'une seule chose à dire, cours, vole, nage, ou tue-le, c'est tout ce qu'il y a faire dans un moment comme celui-ci.

♥ Je n'osais rien lui répondre. Si c'était encore pour me faire passer pour un idiot alors qu'elle savait très bien qu'elle était démasquée... Au pire, si je lui aurait voulu du mal j'aurai pu la tuer devant tout le monde avec un masque sur la tête ou alors je l'aurais suivi jusque très tard dans la nuit et je l'aurai assassiné chez elle mais je n'étais pas ce genre de personnes... Alors pas besoin de se méfié, non ?

♥ Elle me donna alors son nom. Kallah, nouvelle. Un peu comme moi.. Cela faisait quoi.. Un peu plus d'une semaine que j'étais arrivé à Mystic Falls ? Je ne comptais pas les jours, cela n'était pas très utile car arrivé vers le cinquième j'en avais déjà marre. Elle ria à ma soit disant blague. Je lui souris. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle rigole mais au moins, c'était bon signe, elle ne se méfiait pas trop de moi sinon elle serait déjà partie en courant dès que je lui aurait dit "petite louve". Elle reparla de nouveau. Moi ? M'inquiéter pour son bien ? Et puis quoi encore ?! Je ne la connaissais même pas ! Narcissique petite blonde, va ! Elle me demanda ensuite comment j'avais découvert qu'elle était ce qu'elle était. Elle se releva, enlevant au passage des brindilles collés sur son short puis elle partie quelques pas en direction de l'eau.

♥ Je me suis donc levé et je l'ai rejoint. Je m'étais arrêté, mettant les mains dans mes poches et la fixant.

_Je vois... Tu ne dois peut-être pas connaître alors... Si je t'ai découvert c'est tout simplement à cause de la chaleur que lâche ton corps et aussi de ton aura. Ne me regardes pas comme si j'étais un monstre, je ne tus pas d'être humains moi, sans vouloir te vexer... AAAAH ! Oublie ce que je viens de te dire, j'le pensais pas... Désolé... Donc, revenons-en au fait. Si j'ai découvert ce que tu es c'est tout simplement parce que je suis un sorcier, c'est pour cela que tu ne dois pas essayer de ma manger... Je suis pas très sympathique avec les créatures qui essayent de me mordre. Lui répondis-je en souriant.

♥ Je regardais les canards qui n'arrêtaient pas de hurler. Je regardais autour de moi, personne ne regardait vers nous. Je fixais l'eau et aspergeais les canards comme si de rien était. Ces derniers partirent aussi vite que possible, surpris.

_Bon débarra... Murmurais-je avant de me retourner vers le blondinette nommé Kallah.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Mar 24 Mai - 15:51

    La chaleur de mon corps? Elle était bien bonne celle là! On ne m'avait encore jamais dit que mon métabolisme évacuait plus de chaleur qu'un autre bien que cela ne fut pas une surprise. En effet, nous autres les loup-garous avions tendance à avoir plus chaud que le commun des mortels et au lieu d'avoir 37,5°C comme tout le monde nous avions 43°C. Ce n'était certes pas évident lorsque nous étions malade (car oui, comme tous les êtres nous sommes sujets aux rhumes) mais nous arrivions toujours à trouver une excuse. Dans tous les cas cela me fit sourire lorsqu'il lança ça sans me regarder. Intriguée par ses paroles je le fixais, attendant la suite. Je n'avais encore jamais rencontré de personne capable de détecter la chaleur et les auras des gens donc autant dire que cela m'intriguait énormément. Je savais qu'il n'était pas un humain lambda, mais j'étais dans l'incapacité totale de dire ce qu'il était réellement ...

    - Ne me regardes pas comme si j'étais un monstre, je ne tue pas d'être humains moi, sans vouloir te vexer.


    Je baissais immédiatement les yeux, honteuse de le dévisager ainsi alors que nous ne nous connaissions pas. Cependant entendre une telle cruauté de sa bouche me fit mal. Partout où j'allais les gens finissaient par me juger, à me voir comme le monstre que j'étais ... Je tuais des gens, je le savais mais jamais ô grand jamais je n'avais voulut ça! Mon sourire s'efface progressivement et une boule monta dans ma gorge, m'empêchant de formuler autre chose qu'un vulgaire "désolée". Alexander due sentir mon malaise et s'excusa de manière gauche en me gratifiant d'un sourire insouciant. Je lui rendis tant bien que mal et continuais à l'écouter d'une oreille distraite. Ses paroles m'avaient fait mal et cela me forçait à me remettre en question. Étais-je vraiment un si gros danger? C'est alors que j'entendis un mot qui me fit sortir de mes pensées noires "sorcier".

    - Un sorcier? Nan, pour de vrai? Demandais-je en le "scannant" des pieds à la tête. Je veux dire, ça existe vraiment?

    Je n'en croyais pas mes yeux ni mes oreilles. Ainsi les les sorciers existaient vraiment? J'en avais entendu parler mais j'avais jusque là pensé qu'il s'agissait de mythes, de personnages fictifs tous droits sortis de l'imagination des anciens mais il n'en était rien. J'avais d'ailleurs un bel exemple sous les yeux. Et puis les vampire et les loup-garous existent bien alors pourquoi pas les sorciers? C'est alors qu'une question me traversa l'esprit: existait-il d'autres espèces dans ce monde? Pourquoi pas des elfes ou des animaux qui parlent comme dans les dessins animés? Je rigolais intérieurement face à mon imagination débordante et repris rapidement mes esprits.

    - Est-ce que tu penses que ... Ouais, non, oublie. C'est stupide.

    J'allais lui demander de m'aider, mais me ravisais. Après tout je ne savais rien de lui et lui demander une telle chose était déplacée. Je me mordis l'intérieur de la joue, me hurlant de réfléchir avant d'ouvrir ma grande bouche. Puis le jeune homme fit sauver les quelques canards revenue à l'aide d'un jet d'eau qu'il avait crée comme pour me prouver la véracité de ses dires. Stupéfaite j'applaudis et sourie, je n'avais encore jamais vu une telle chose! Vu de l'extérieur je devais ressembler à tout sauf à une jeune fille de 21 ans mais je m'en fichais éperdument. J'enlevais mes lunettes de soleil et les posais sur ma tête. Le soleil m'aveugla quelques instants, me forçant à grimacer. Mes yeux se posèrent à nouveau sur Alexander qui semblait très fière de sa prestation.

    - Wouah! Comment tu fais ça? En tous cas si tu étais un loup je pense que tu ferais un piètre chasseur.
    Lançais-je, taquine.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Mar 24 Mai - 16:20

♥ Je me sentais un peu idiot, j'avais encore ouvert trop la bouche et j'avais dit des mots blessant. Je la regardais un instant, elle était vexée, ça se voyait dans ses yeux. Elle n'avait pas l'air si blonde que ça... Peut-être avait-elle fait semblant d'être "idiote" pour me berner ? Mais bon, je n'étais pas naïf, il ne fallait pas croire ! Ne pas jugez par les apparences ! C'est vrai que j'avais l'air idiot avec mon sourire enfantin et mes blagues à deux balles mais mon cerveau marchait très bien, sans compter efficacité de ma méfiance. Elle avait l'air intrigué, perdu, ne connaissait-elle pas les sorciers ? Je continuais de la regarder en pensant que c'était surement une novice.

♥ Sa réponse me choqua. Elle me regarda de la tête aux pieds. Je ne portais pas de chapeau pointu, ni de baguette magique mais il ne fallait pas croire tout ce que disait les livres ! Bon... Quelques trucs étaient vrais, mais un sorcier peut très bien s'habiller normalement...non ?

_ Oui, oui. Je ne vois pas pourquoi je te mentirais. Lui répondis-je en souriant.

♥ Elle me faisait pensée aux enfants dans les films lorsque leurs parents racontaient une histoire alors qu'ils n'y croyaient pas eux mêmes... Ou bien les histoires de fées... Pourquoi quelqu'un aurait inventé ça si cela n'existe pas ? J'étais sur que j'en rencontrerai une un jour ! Après tout, sorciers, vampires... Pourquoi pas ça pour combler le tout ? Elle commença ensuite une phrase, mais elle se ravisa très vite. Je la regardais, intrigué par le début de sa phrase. Qu'avait-elle voulu me dire ou me demander ? L'aider ? La laisser ? L'oublier ? Je me faisais tous les scénarios possibles tout en virant les canards qui me hurlaient dans les oreilles. Elle applaudissait tout en souriant. Beaucoup de regards se retournèrent vers nous. Je la regardais avec des gros yeux. Elle avait presque le même caractère que ma jumelle... Cela faisait presque peur... Est-ce qu'elle pétait des câbles toutes seules à longueur de journée comme cette dernière... ça restait à voir !

♥ Elle reparla soudainement alors que j'étais reparti dans mes pensées. Un compliment suivi d'un...Rabaissement ? Je la regardais tout en continuant de sourire puis fixais l'eau qui bougeait doucement à cause du léger vent qui faisait trembler mes cheveux.

Piètre chasseur, moi ? C'est une blague n'est-ce-pas ? Je suis sur que je suis meilleur que toi à la chasse ! On ne m'attrape pas facilement tu sais, alors je suis sur que si j'aurai été comme toi j'aurai été un parfait et magnifique chasseur ! Lui dis-je sur le même ton qu'elle avait employé pour me dire sa dernière phrase.

♥ J'étais complètement choqué. Mais bon... Je n'avais pas très envie de me venter d'avoir tuer une ou deux personnes de sa race... Là... Elle me détesterai surement... Quoi que... C'était par simple défense que je le faisais. Enfin, je ne détestais pas les loups-garous. Ils ne sont pas conscient de leurs actes lors des pleines lunes alors pourquoi leur en vouloir ? Quant aux vampires... Cela dépendait de qui. Certains étaient des êtres honorables et très sympathique tandis que la plupart étaient vils, cruels et mesquins. Je n'allais pas dire que je ne les détestais pas, ce serait mentir à moi même, mais lorsque je pouvais en tuer un, je n'en manquais pas une. Un chasseur aurait directement tué Kallah, alors que moi, non. C'est bien pour cela que je ne me considérai pas comme ça. Je les tuais juste lorsqu'ils essayaient de me voler du sang !

_Au faite... Tout à l'heure... Tu a commencer une phrase, j'aimerai bien que tu la finisses... Juste parce que ma curiosité est de masse. Lui dis-je en continuant de sourire. Je me baissais pendant quelques secondes pour attraper une feuille morte que je déchirais petit à petit, attendant la réponse de la blondinette à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Mar 24 Mai - 17:48

    Ma remarque quant à ses capacités à chasser fit mouche et le jeune homme ne tarda pas à rappliquer. Sa façon de parler me fit rire, cet air taquin lui allait à merveille! De nature joueuse, je décidais d'entrer dans son jeu (ou plutôt dans le mien étant donné que j'avais moi même déclencher les hostilités) sans pour autant devenir méchante voir hautaine.

    - Ah ouais? Tu veux parier? Et si on voyait ça à la prochaine pleine lune?
    Lançais-je sur un ton de défis. Règle numéro une: ne jamais défier un membre des Nightshade. Ajoutais-je avec un clin d’œil complice.

    Évidemment je savais très bien que jamais nous ne chasserions ensemble étant donné que lors des nuits de pleine lune je n'étais plus consciente de ce que je faisais. Je devenais un monstre sanguinaire aux allures canines, rien de plus. A maintes reprises je m'étais fait tirer dessus par des chasseurs ou par des humains apeurés mais heureusement aucune de mes blessures me furent fatales. J'en m'en sortais toujours bien au final, résultat de la grande prudence dont je faisais preuve. Cependant je savais une chose: je n'étais pas la seule louve ici. Des gens de la même race que moi se baladaient dans cette ville, je pouvais les sentir, les flairer mais mon odorat étant ce qu'il est il m'était encore impossible de trouver qui exactement était comme moi. Seulement le fait de savoir que je n'étais pas "seule" me rassurait.


    - Au faite... Tout à l'heure... Tu a commencer une phrase, j'aimerai bien que tu la finisses... Juste parce que ma curiosité est de masse.


    Son hésitation à me demander cela me surpris. Je ne voulais pas vraiment lui répondre pour dire vrai, que pourrait-il bien m'apporter? Rien ne pouvait m’empêcher d'être ce que je suis alors qu'est-ce que j’espérais exactement? Cependant alors que je ne cessais de me répéter de ne pas le faire je me tournais face à lui et vidais finalement mon sac. Qui ne tente rien n'a rien après tout, et j'avais vraiment peur de blesser quelqu'un. La pleine lune approchait, et avec elle sa terrible réalité. Je voulais faire tout mon possible pour que ma transformation se passe sans dommages pour les habitants.


    - Euh ... C'est complétement idiot alors je t'en supplie ne te moque pas. C'est juste que ... Je marquais une pose et tentais de me calmer en soufflant un coup. Je ne pouvais m'empêcher de mêler et d'entremêler mes doigts pour me donner une contenance. J'ai peur. D'ici 3 nuits ce sera la pleine lune et je voulais juste savoir si il y avait un moyen de ... De me rendre moins violente quoi. J'adore vraiment cet endroit et je ne veux pas faire de mal à qui que ce soit. Je te demande ça parce que je n'ai encore jamais rencontré de sorcier et si jamais tu connais un moyens et bien je suis preneuse.

    Je balayais l'endroit du regard, veillant à ce qu'aucune oreille indiscrète ne traine dans les parages. Je ne voulais pas effrayer les humains et encore moins me faire repérer par des potentiels ennemis peu scrupuleux.

    - Je ne suis pas la seule louve ici, pas vrai? Il y en a d'autres?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Mer 25 Mai - 13:04

♥ La prochaine pleine lune arrivait bientôt. Quelques jours si je me souvenais bien du calendrier posé dans la cuisine de la maison, précieusement placé par ma sœur elle-même, par peur que je ne me fasse tuer... *Alala... Les filles ! Il fallait vraiment qu'elle reste près de moi, mais delà à me servir de mère, c'était même pas la peine d'y penser. Qu'elle agisse comme une jumelle normale... Bon, non... Ce n'est pas possible... C'est une sorcière...* Pensais-je en écoutant d'une oreille attentive les paroles de Kallah.

_Haha, je ne ferai pas sa si j'étais toi. Il ne faut pas me défier, surtout les soirs de pleines lunes, je suis très méchant lorsqu'on essaye de me manger.. J'ai déjà tué pour ça... Cela nous fait un point commun, mais j'avoue prendre un certain plaisir à tuer les vampires... En tout cas, je relève ton défi miss ! Lui répondis-je en lui faisant un sourire enfantin.

♥ Je commençais à apprécier cette jeune fille. Finalement, les gens de Mystic Falls ne semblaient pas si terrible que le décrivaient certains. C'était plutôt une ville tranquille et magnifique si on oubliait les créatures "magiques" qui trainaient dans les parages. Kallah, une jeune louve, était plutôt sympathique alors qu'au départ, je l'avais pris pour une sotte. Je m'installais soudainement par terre, au bord de l'eau, regardant méchamment un canard qui venait de revenir. Tant pis... Tant qu'il ne faisait pas de bruit et qu'il ne criait pas, il ne risquait pas de se faire tuer.

♥ Le peu de vent qui parcourait l'air venait de s'immobiliser. Le soleil, veillant toujours sur le monde des humains restait majestueusement debout, tout là haut, dans le ciel d'un bleu azur magnifique. Je ne fixais pas la boule de feu qui me donnait envie de partir dans mon congélateur pour avoir un peu d'air frai, non, je fixais le reflet dans l'eau du visage de Kallah. C'était bizarre. D'habitude, les loups-garous que je rencontrais étaient très susceptible, distant et froid, alors qu'elle, elle se laissait approcher comme si de rien était. Pour moi, c'était une chose complètement dingue. A sa place, je serais déjà parti les jambes à mon cou, me demandant pourquoi il m'avait démasqué mais sans vouloir y retourner. M'enfin... Elle avait un certain courage, le fait de rester, tranquille.

♥ La jeune fille reparla. Me disant la phrase qu'elle n'avait pas terminé quelques instants plus tôt. Je ne pus m'empêcher de rire nerveusement. Elle avait une belle imagination, peut-être devrais-je chercher à ce sujet... Pour l'aider elle et certains loups-garous que je pourrais apprécier plus tard...

_Eh bien... Cela fait environ cinq ans que je suis un sorcier à part entière... Et je n'ai jamais entendu parler de ce genre de sort... Je peux toujours chercher pour toi si tu veux ! Lui indiquais-je tout en la regardant.

♥ Elle avait l'air un peu stressé, le fait de regarder autour d'elle pouvait la trahir. Il valait mieux que je me concentre sur le parc pendant que l'on parlait de chose si... "anormale" comme dirait certains chasseurs ou humains. Car si un vampire venait à entendre notre conversation, nous serions un peu dans le caca. Il valait mieux rester prudent sur ce coup.

_D'autres ? Bien sur ! Il doit y en avoir plusieurs. Ici, tu trouveras surement bon nombre de vampires, de sorciers, de loup-garous et surement d'autres créatures dont nous ignorons encore l'existence. J'ai déjà sentit quelques loup, sans jamais m'en approcher. J'attends la pleine lune pour voir ce que font les personnes de ta race ici. Répondis-je, hésitant à dire la vérité.

♥ J'étais plutôt gêné. Il fallait l'admettre que ce n'était pas dans de bonne condition que je m'étais présenté au tout début, mais qu'importe, je ne pouvais pas encore remonter le temps... Une question me vint soudainement dans l'esprit. Et je n'attendais pas une seconde pour la lui poser :

_Mais dis-moi... Tu as l'air vraiment perdu. Tu n'as pas l'habitude des pleines lunes ou des nouvelles villes ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Mer 25 Mai - 17:05

    Contre toutes attentes le jeune garçon accepta mon défis. Son insouciance et son tempérament me firent sourire et je le gratifiais d'un clin d’œil complice. J'aimais bien Alexander, sa compagnie était reposante et sa façon d'être me faisait momentanément oublier le monstre que j'étais. En fait, je me sentais tout simplement normale et cela me faisait du bien. Il aurait pu (et aurait due) me craindre mais il n'en était rien. Le cœur léger et le sourire aux lèvres je m'assis près de lui. Le soleil me caressait la peau, ravivant ainsi mes souvenirs d'enfance, Dieu que j'aimais la chaleur! Je priais intérieurement pour que jamais plus le mauvais temps ne vienne troubler ma bonne humeur.

    Mais très vite tous les espoirs que j'avais fondés en ce jeune homme disparurent en un mont de poussières balayés par le terrible vent de la réalité. Ainsi il n'existait pas de moyens aussi infime soit-il de m'empêcher de faire du mal aux gens? Je rageais intérieurement.


    - Je peux toujours chercher pour toi si tu veux !
    Rajouta-t-il à la hâte.

    Cette dernière phrase me surpris quelque peu. Pourquoi était-il prêt à m'aider ainsi? Cela faisait à peine 10 minutes que nous discutions et pourtant j'avais l'étrange sentiment de déjà le connaitre ... C'était à la fois amusant et déroutant. Je hochais la tête de bas en haut en souriant.


    - Ce serait gentil mais je ne me fais pas trop d'illusions tu sais ... Quand j'étais petite ma grand mère me disait que seule la pierre de Lune pouvait nous empêcher de nous transformer en loup les nuits de pleine Lune. Évidemment ce n'était qu'une légende, mais y croire me faisait du bien. Maintenant qu'elle est détruite et à jamais disparue je me demande bien ce que les gens vont inventés ... Pourquoi pas un bout de bois magique?
    Dis-je amèrement.

    Alexander ne fit que confirmer ce que je savais déjà: plusieurs loups trainaient ici aussi. Cependant quelque chose dans la voix de mon nouvel ami me mit en alerte. En effet celui-ci ne semblait pas vraiment apprécier les gens de ma "race" comme il disait et je ne comprenais pas vraiment pourquoi il continuait à bavarder avec moi comme si de rien n'était. Peut être attendait-il quelque chose? Une multitudes de scénarios plus étranges traversèrent mon esprit mais je n'en retins aucun: laissons le destin faire!


    - Depuis combien de temps vis-tu ici?

    - Mais dis-moi... Tu as l'air vraiment perdu. Tu n'as pas l'habitude des pleines lunes ou des nouvelles villes?


    Le fait que nous ayons tous les deux parlé en même temps me fit rire - un rire nerveux - mais je lui fis signe de répéter. La galanterie n'a pas de sexe, que voulez-vous j'ai très bien été éduquée. Sa question ne m'étonna pas plus que ça, elle était ... comment dire ... prévisible. Avec toutes les questions que je lui posais il devait me prendre pour un louveteau, ce que je n'étais évidemment plus depuis longtemps.

    - Je ne suis pas perdue, non. C'est juste que j'ai passé ma vie avec les membres de ma meute, les Nightshade, et je ne suis encore jamais sortie de Phoenix. Mais partir fut mon choix, j'ai décroché un contrat de mannequinat ici et j'ai sauté sur l'occasion. Mais tu vois le hic c'est que jusqu'ici je n'ai été entourée QUE de gens comme moi. Bon il devait bien y avoir quelques humains mais la plus grande partie des habitants étaient des loups. Et ... J'ai peur de faire du mal à quelqu'un. Ca fait à peine une semaine que je vis ici et pourtant je peux déjà dire que j'adore cette ville. Je me sens chez moi et je ne veux pas partir à cause ... Une boule se forma dans ma gorge m'empêchant de poursuivre ma phrase.

    Mon regard quitta les yeux de mon interlocuteur et se posa sur une fleur à mes pieds que je m'empressais de cueillir. Une marguerite. Instinctivement je lui arrachais les pétales un à un avant de la jeter dans l'eau.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Dim 29 Mai - 9:22

- Ce serait gentil mais je ne me fais pas trop d'illusions tu sais ... Quand j'étais petite ma grand mère me disait que seule la pierre de Lune pouvait nous empêcher de nous transformer en loup les nuits de pleine Lune. Évidemment ce n'était qu'une légende, mais y croire me faisait du bien. Maintenant qu'elle est détruite et à jamais disparue je me demande bien ce que les gens vont inventés ... Pourquoi pas un bout de bois magique? Avait-elle dit alors que je l'écoutais attentivement.

♥ Je souris. Les bouts de bois magiques ? Ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée. Si je trouvais un sort pour l'aider, autant l'utiliser sur un bout de bois ? Non, restons sérieux, à quoi servirait ce certains bout marron ? A rien. Comme la pierre de Lune, je n'y avais jamais vraiment cru. Je ne pouvais pas croire à quelque chose que je n'avais pas vu... Enfin, pas vraiment. Je n'avais jamais vu de vampire avant mes quatorze-quinze ans et pourtant, j'y avais toujours cru... Donc, d'un côté, il fallait peut-être y croire en cette pierre ? Mais détruite, elle ne servait plus à rien. Alors il fallait arrêter de rêver, seul un sort pouvait l'aider, j'allais chercher. Lorsque je me proposais d'aider, je le faisais !

♥ Elle me posa soudainement une question. Je la regardais fixement. Ce n'était pas une question difficile mais lorsqu'elle me demanda ça, je repensais au passé. Je secouais la tête, je m'étais juré d'oublier tout ça ! Quitte à effacer ma mémoire si je continuais d'y penser !

_Quelques jours. Répondis-je rapidement en la regardant avec un sourire.

♥ Elle me raconta une toute petite partie de sa vie. Je l'écoutais avec attention. Son récit se coupa d'un coup. Je me sentais mal pour elle. J'avais toujours été comme ça. Les histoires tristes des autres me faisait mal, j'avais un cœur, c'était surement normal d'avoir des sentiments..Bien que j'aurai préféré ne jamais en sentir. Sur ce côté là, j'enviais les vampires. Il pouvais refouler leur côté humain comme le reprendre, il n'était pas obligé de manger d'humains pour survivre. Bien que je savais qu'en vampire, je n'aurai pas été à ma place, les sorciers étaient ma famille et j'aimais beaucoup faire partie de cette catégorie là, au moins, je protégeais quelque chose qui avait besoin de protection, les humains étaient tous mes protégés.

_ Ça devait être plutôt bien... Le fait d'avoir plein de gens autour de toi. Mais tu sais ! Même si tu n'as plus ta meute avec toi, il y aura toujours des gens sur qui tu peux compter, dont moi ! Je suis sur de pouvoir te faire confiance alors tu peux en faire de même ! Lui dis-je en lui faisant un clin d'œil.

♥ Une amie. Voilà comme je considérai cette jeune fille. Je pouvais lui faire confiance, j'en étais sur, sinon, j'aurai eu un mauvais pressentiment depuis longtemps. Et puis, je n'avais pas très peur d'être en compagnie de vampire ou de loup-garou, certains était très sympathique la preuve ! Une brunette passa par là. Je mettais ma capuche sur la tête puis regardait Kallah.

*Fais comme si je n'étais pas là, faut pas qu'elle me voit, elle t'as déjà sentit c'est sur !* Avais-je dis dans sa tête.

♥ Passer d'un esprit à l'autre avait été facile à faire mais au début, j'avais toujours eu des saignements de nez. Si ma jumelle me voyait en présence d'une louve, j'étais dans un merdier pas possible. Elle détestait toutes les créatures de ce genre... J'attendis quelques instants et lorsque je sus qu'elle était loin, j'enlevais ma capuche et me couchais dans l'herbe.

_C'était moins une ! On était mort tous les deux si elle m'avais repérée ! Murmurais-je tout en souriant.

♥ C'était là vérité. Encore, être avec un autre sorcier ou une autre sorcière ne la dérangeait pas mais elle ne voulait pas être en présence de créatures qui tuaient les autres, c'était plutôt bizarre car certaines personnes ne choisissaient pas de tuer, j'en était bien conscient.

_Depuis que tu es ici, tu as déjà été confronté à un vampire toi ? Lui demandais-je soudainement pour continuer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Lun 6 Juin - 21:00

Spoiler:
 

    Les paroles d'Alexander me touchèrent réellement. Grâce à lui toute la morosité et la tristesse que je ressentais s'étaient envolés pour laisser place à une joie de vivre que je n'avais pas ressenti depuis un bout de temps. Sa façon de voir les choses me plaisait beaucoup, il n'était pas du genre à se prendre la tête pour des broutilles, cela se voyait au premier coup d’œil. Il avait su me remonter le moral et pour cela je lui était très reconnaissante.

    Soudain, alors que nous discutions de nos vies respectives il s’encapuchonna et me regarda un petit moment avant de ... De me parler dans ma tête. C'est très étrange comme sensation, et cela me fit légèrement peur sur le coup. Si les gens pouvaient rentrer dans ma tête qui sait ce qu'ils pourraient apprendre et déduire? Je regardais le jeune homme avec des yeux ronds comme des billes avant d’apercevoir la cause de tout ce remue ménage. Ainsi ce cher Alexander avait une sœur jumelle? De là où j'étais je pouvais très clairement discerner ses traits fins semblables à ceux de mon nouvel ami. La seule chose qui les différenciait mis à part le fait qu'ils soient de sexe opposé était leur cheveux. La jeune fille avait une longue crinière soyeuse qui retombait en cascade brune sur ses épaules. Lorsque mon regard croisa le sien je fis mine de me retourner et de regarder ... Et bien rien. Il n'y avait rien à regarder.

    J'attendis quelque instants et fus relativement soulagée de ne pas la sentir arriver. Quelque chose chez cette fille me fit froid dans le dos, elle semblait être l'exact opposé de son frère qui lui attirait la sympathie. Je le regardais s'allonge dans les l'herbe, l'air soulagé.


    - C'était moins une ! On était mort tous les deux si elle m'avais repérée !

    - C'était ta sœur? Elle ne semble pas aimer les gens comme moi ... Dis-je. En fait, j'étais persuadée de ce que j'avançais là. Son regard en avait dit long sur ses pensées, après tous ne dit-on pas que les yeux sont le reflet de l'âme? Mais bon, on ne peut pas plaire à tout le monde après tout!

    Une légère brise fit son apparition, faisant virevolter quelques mèches devant mes yeux. Mon regard se posa sur un groupe de petites filles jouant à la marelle. Elles devaient avoir au grand maximum 7 ans, et j'enviais terriblement leur insouciance. Même petite j'avais été plongée dans le mystique et les mythes, dès ma naissances les problèmes avaient commencés ... La question d'Alex me fit sortir de mes pensées.

    - Depuis que tu es ici, tu as déjà été confronté à un vampire toi ?

    Soudain je me mis à penser à cette sangsue arrivée il y a peut au studio. Cette femme avait eu le rôle de photographe et dès le premier regard j'ai su ce qu'elle était vraiment. Je la haïssais. Lorsque nous étions au travail je faisais de mon mieux pour contrôler mes paroles et mes actes, mais mes pensées, elles, lui étaient toutes destinées. Sloveigh, c'était comme ça qu'elle s'appelait.

    - Malheureusement, oui. L'un d'eux travail avec moi ... Et toi?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Ven 10 Juin - 19:25

Mon esprit était soudainement pris d'une tristesse, Kallah avait le même regard que ma belle-mère, sans trop vouloir offensé qui que ce soit bien sur, je trouvais son regard très bien, mais il me rappelait des souvenirs que je préférai oublier. Je suis sur que tout le monde a quelque chose qu'il préfère cacher aux autres, pour moi, c'est ce passé, si chiant, si nul, si...je ne sais pas quoi en dire. La seule chose bien était ma sœur, sans elle, je serai surement en train de dépérir, caché aux yeux de tous comme un vulgaire animal. Kallah m'avait interrompu en parlant de ma sœur. J'avais levé la tête d'un coup puis je regardais Kallah de nouveau.

_Oui, c'est ma sœur...jumelle, mais rassures-toi, elle déteste tout le monde la plupart du temps, il ne faut pas chercher à comprendre pourquoi, je n'en ai aucune idée moi même. Lui répondis-je en souriant.

Il était vrai qu'elle était insupportable, chiante, souvent sadique et mal élevé, mais je me reconnaissais toujours en elle, et j'aimais ça. Le fait d'avoir un double n'est pas quelque chose dont tout le monde rêve, mais j'étais et je suis bien content d'en avoir un... Bien qu'elle soit de sexe féminin (rire.) ! J'avais vraiment l'air idiot, peut-être, qui sait, je n'étais pas non plus la personne rêvé, j'avais des défauts comme tout le monde, et lorsque j'étais énervé on ne pouvait plus me stopper dans ma rage... Eh ! Pourquoi j'parle de ça moi ? Raaah ! Voilà, maintenant je sais plus où j'en... Ah ! Si ! Kallah répondit à ma question. Elle avait déjà rencontré un vampire dans le coin, c'était plutôt drôle, vu qu'elle avait l'air de détester cette personne plus que tout, faut dire que les vampires et les loups n'étaient et ne sont pas du tout amis...

_Pour le moment non... J'attends avec impatience de croiser le premier vampire qui osera me parler ou me bousculer ! Un sang-froid de moins ne ferait pas de mal au monde après tout. Répondis-je comme si c'était normal de parler comme ça du monde "fantastique". Si un jour tu as besoin de moi pour ce vampire ou un autre tu n'auras qu'à m'appeler ! Je suis toujours libre lorsqu'il s'agit de ce genre de chose ! Dis-je en lui faisant un clin d'œil avant de rire.

Cela faisait du bien, de pouvoir rire un peu auprès de quelqu'un de nouveau, et puis, ce n'est pas comme si j'étais en mauvaise compagnie au contraire ! Kallah était quelqu'un de vraiment sympathique il fallait bien l'avouer ! J'ai attrapé ma guitare et ouvert une petite pochette de mon étui puis j'en sortis des biscuits au chocolat. Je regardais la jeune fille à mes côtés avant d'en croquer un et de la regarder malicieusement.

T'en veuch un ? Lui demandais-je la bouche pleine en lui tendant quelques gâteaux.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   Mar 14 Juin - 21:49

    Je laissais s'échapper un rire lorsque le jeune homme se mit à parler la bouche pleine, son regard juvénile associé à son insouciance me rendaient moins amère. J'acceptais avec joie sa proposition et piochais au hasard l'un des biscuit logé au creux d'un sachet avant de le remercier. Je pensais que cette journée allait être comme toutes les autres, longues et insignifiante mais non, au contraire, elle avait été pleine de surprise et quelques chose me disait que ce n'était là que le début.

    - Tu sembles très proche de ta sœur. Elle a beaucoup de chance d'avoir un frère comme toi. Enfin, je ne te connais pas vraiment, mais je suis sûre que tu es un type bien, j'aurais aimé avoir un frère qui te ressemble, vraiment. Dis-je en souriant.

    Je pensais chacune des paroles que je disais. Alex semblait être tout ce qu'il y a de plus gentil et prévenant, j'en venais même à jalouser sa petite sœur. Se sentir protégé et importante pour quelqu'un était un sentiment que je n'avais jamais éprouvé à l’égard de ma famille. Au fond, je pense que la seule personne sur Terre pour qui je comptais un tant soit peu était Ethans, mon fiancé, mais cela ne m'a pas empêché de m'enfuir sans mot dire. Parfois j'avais de la peine pour lui, je m'étais comportée comme une garce et j'en avais terriblement honte ...

    Puis un bruit me fit revenir à moi, un sifflement pour être plus précise. Je tournais la tête mais ne vis rien, rien si ce n'était les bambins que j'avais déjà croisé et leurs parents les surveillant bien sagement. Étais-je devenue folle? J'interrogeais mon nouvel ami du regard alors que le sifflement se faisait de plus en plus fort, me forçant à fermer les yeux et à poser mes mains sur mon crâne. Je pensais mourir, vraiment.


    - T'entends rien?! Lâchais-je entre deux grognements.

    Je me mis à hurler puis ... plus rien. Le calme plat. Les gens autour de moi me regardaient étrangement mais ne semblaient aucunement avoir entendu ce bruit horrible qui m'avait provoqué cette peine. Gênée je détournais le regard, tentant de trouver une explication à ce qui venait de m'arriver.


    - Pitié Alex, dis moi que toi aussi tu l'as entendu ...


    Suite à cette question je me relevais et me mis à marcher en rond, laissant glisser de temps en temps une main tremblante dans mes cheveux de blé. J'avais peur et les larmes que j'avais versé pendant ce bref instant de pure douleur étaient encore visibles au coin de mes yeux. Je n'avais encore jamais eu cela et je craignais que ce phénomène ne se reproduise une nouvelle fois. Pour vous donner une idée, une transformation m'est beaucoup moins pénible bien que plus longue comparé à ce mal de tête que je venais d'avoir.


Revenir en haut Aller en bas


Remember my name
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un dimanche sous le soleil [PV Alexander L. Hyun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Sous le soleil de la plaine...
» Sous le soleil (PV Akuzu Mia)
» Rendez-vous sous le soleil (PV Lrya)
» [TERMINÉ] Sous le sunlight des tropiques ♫ [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Mystic Falls :: Mystic Falls :: Le centre ville :: Le parc-