AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Dim 24 Avr - 23:55

    Juin 2009, route de Denver, Collorado.

    Cela faisait bien longtemps que je ne m'était pas arrêter pour tuer, ce besoin oppressant et les 12 cafés ingurgités en 4h ont fais que j'avais besoin de m'arrêter pour assouvir ce besoin. J'étais en voiture à ce moment précis et je décidais de sortir de la 4 voies pour aller m'arrêter dans une station essence. Une fois parquer derrière la station, il ne me restait plus qu'à trouver un petit pervers qui voudrait s'amuser avec une jolie jeune fille de 226 ans. Je regardais un peu partout histoire de voir si un potentiel homme pourrait me divertir, et je porte mon attention sur un cabriolet blanc de la marque Chevrolet. Je m'y avance et voit un homme qui doit avoir la vingtaine et qui semblait être un fils de riche. Je frappais à sa fenêtre, il ouvrit celle-ci. Avec une voix innocente et charmante je lui inventait une excuse bidon :

    - Excusez moi, je sais qu'on est en pleine nuit, mais vous êtes la seule personne qui me semble être de confiance ici et mon pneu vient de crevé. Je suis absolument nulle en mécanique, vous ne voudriez pas m'aider ? Dis-je tout en faisant une tête de chien battu.

    Le jeune homme me répondit :


    - Absolument mademoiselle, pas de problèmes.


    Gentil, peut être un peu trop d'ailleurs. Tant pis pour lui, il ne faut jamais s'approcher des inconnus, sa mère n'a pas du lui inculquer ce précepte. Tout en avançant vers ma décapotable rouge, Jaguar, je lui lançais des regards furtifs comme pour attiser sa lubricité d'homme qui a besoin de satisfaire un plaisir primitif, que les hommes sont pathétiques. Il me change ma roue et se relève.

    - Voilà, mademoiselle.

    - Merci beaucoup. Dis-je en plongeant mon regard dans le sien.

    Puis pour le remercier avant de le tuer je l'embrasse. Je passe mes mains dans son cou et tourne sa tête d'un coup sec. L'homme maintenant mort s'effrondra sur le sol. Ce que ça peut faire du bien d'avoir le pouvoir de donner la mort à quelqu'un. Mais soudain, je réalisa que je n'étais pas seule. Une présence démoniaque rodait dans ce parking.Je tentais de le sentir pour savoir si c'était un vampire ou un loup-garou et ce fut un vampire, mais pas un simple vampire, son aura était différente d'un vampire de base, en effet celui-ci était puissant. Je me retournais vers un buisson et je ressentis fortement sa présence dans le bosquet. Il était là et m'observait. Il pensait surement que je serais son repas de la nuit, eh bien c'était raté !

    - Sors de la, satané vampire !

    Une femme surgit du buisson, elle était à peu près de la même taille et de la même corpulence. Elle était brune, et plutôt jolie pour un vampire.

    - Je pense que tu t'attaques à la mauvaise personne, vampire. Dis-je séchemment.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Lun 25 Avr - 0:55

    La dernière ville que j'avais visité remontait maintenant à quelques jours et, pour dire vrai, je commençais à avoir terriblement faim. Ma gorge s'asséchait de plus en plus et mon instinct de prédateur me hurlait de tuer. J'en avais besoin. Je regardais le conducteur de la voiture dans laquelle j'étais installée depuis trois heures et l'invitai à se garer sur l'air de repos non loin de là: il allait enfin servir à quelque chose. Je commençais à en avoir assez de ses paroles incohérentes et de ses blagues idiotes.

    Une fois garé et le moteur éteint je plongeais mes yeux dans son regard de glace avant de me jeter avidement sur son coups. Mes crocs percèrent lentement sa chair et firent jaillit le liquide grenat que j'aimais tant. Sentir son sang couler dans ma gorge était un vrai bonheur. Malgré ses cris étouffés et ses pleurs je continuais. J'adorais lorsqu'on me suppliait, cela me faisait jubiler. Comme si j'allais laisser la vie sauve à mon repas! Et, contre toute attente, c'est ce que je dus faire. Je cessais de le mordre et sortais le plus vite possible de la voiture sans même me soucier de ce qu'adviendrait ma proie. Je devais fuir.


    Lorsque je fus à bonne distance du véhicule je me fis la plus discrète possible et espionnais la personne qui m'avait fait cesser mon repas: une sorcière. Celle-ci s'approcha de mon jouet et le tua avec un petit rictus que je ne connaissais que trop bien étant donné que j'avais le même. Bien que je fusse à plusieurs mètres d'elle je pouvais sentir sa puissance, elle était beaucoup plus forte que toutes les sorcières que j'avais rencontré, Emily y compris.

    - Sors de la, satané vampire ! Hurla-t-elle à mon intention.

    Comme prévu elle m'avait elle aussi sentie. Je me mis à sourire - un sourire mauvais et franc - et dévoilais ainsi mes dents blanches et aiguisées. Elle allait payer pour avoir achevé mon repas.

    - Je pense que tu t'attaques à la mauvaise personne, vampire. Beugla-t-elle, sûre de ce qu'elle avançait.

    - La personne que tu viens de tuer était à moi, or je déteste lorsqu'on touche à mes affaires. Dis-je tout en avançant. Alors si il y a bien quelqu'un qui s'attaque à la mauvaise personne ici, c'est toi!

    Et, après avoir accentuée les dernières syllabes de ma phrase, je me jetais sur elle avec toute la rapidité et la férocité dont été doté un vampire en colère.

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .





Dernière édition par Katherine Pierce le Jeu 28 Avr - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Lun 25 Avr - 13:11

    Moi m'attaquer à la mauvaise personne ? Ce serait bien la première fois, j'ai la méticulosité d'un sérial killer qui ne s'est jamais fais prendre. Alors faire une erreur jamais ! Le vampire se jetta sur moi avec beaucoup de rapidité, malheureusement pour lui j'eut le temps d'activer un champ de force pour que le vampire puisse le prendre à pleine vitesse, ce qui fut le cas. Avec beaucoup d'empressement, je couru jusqu'à ma voiture, j'ai eu le temps de monter dedans, mais pas assez pour démarrer. Elle s'était jeté sur mon capot. Je décidais donc de mettre en route ma voiture et d'accélérer à toute vitesse contre l'arbre le plus proche en espérant la broyer. Malheureusement arriver contre l'arbre le vampire avait disparu et moi je fus sonnée plus qu'autre chose. Je parvins à sortir de la voiture tant bien que mal, mais cette garce m'attendait. Il fallait absolument que je la tue.

    - On dirait bien, nghhh... Je gémissais de douleur. Qu'on est au même niveau toi et moi. Mais, si l'on continue, on risque toutes les deux de mourir ici et ce n'est pas mon intention vois-tu ? Alors mange !

    Le temps de lui sortir une tirade héroique et je pus lui lancer une boule de feu, je le vis partir au loin. Malheureusement, j'étais déjà bien mal en point à cause de l'accident et je décida donc de me cacher derrière un arbre pour pouvoir me régénérer. Mais l'autre garce n'était pas du même avis que moi, apparamment...
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Lun 25 Avr - 13:59

    - On dirait bien, nghhh... qu'on est au même niveau toi et moi. Mais, si l'on continue, on risque toutes les deux de mourir ici et ce n'est pas mon intention vois-tu ? Alors mange !

    Après avoir sorti cette phrase des plus inutiles, la petite sorcière me lança une boule de feu qui heurta de plein fouet mon bras droit. La chaleur brûlait ma chaire et laissait s'échapper une odeur désagréable. Je réprimais de justesse un cris d'horreur - plutôt mourir que de donner une quelconque satisfaction à cette malade - et repartais immédiatement à la charge malgré la douleur lancinante dans mon membre endommagé: je savais que je me régénérerais assez rapidement.

    Je ne tardais pas à la retrouver cachée derrière un arbre, l'air bien mal au point. Mon sourire carnassier se dessina une nouvelle fois sur mon visage. J'allais gagner, j'en étais certaine. Cette garce allait payer pour s'être accaparer mon humain.


    - Tiens, tiens, tiens ... Ce n'est pas toi qui disais que nous étions au même niveau? Demandais-je ironiquement. Sorcière ou pas, je vais t'apprendre à t'occuper des affaires qui ne te regarde pas! Crachais-je.

    Et sur ses mots je me jetais une nouvelle fois toutes dents dehors. Je fus plus rapide que ce à quoi elle s'attendait et la plaquais au sol avec une violence telle que l'arbre derrière lequel nous nous trouvions trembla. Au dessus d'elle, je la dominais de tout mon poids et tenais fermement sa gorge avec mes deux mains dont les jointures palissaient tant la prise était forte. Nos regards se croisèrent et je pus distinguer non sans difficulté une certaine once d’excitation que je ne comprenais pas.

    - Sache pétasse qu'il ne faut pas se frotter à Katherine Pierce. Dis-je avant d'enfouir mon visage dans son coup.

    Alors que j'arrachais sans aucune retenue un morceau de chaire, je sentis une douleur violente au plus profond de mon être. Je tombais lourdement sur le sol qui me parut gelé et hurlais tout en me tortillant dans tous les sens. J'avais l'horrible impression que la moindre partie de mon corps se faisait brûler vif, de la bave mêlé de sang coulait aux coins de ma bouche. Mes muscles se bandaient et je fus très vite prise de spasmes incontrôlables. J'entendais vaguement le rire de mon ennemie: un rire franc et vrai. C'est alors que je compris. Du poison ...

    - De la ver ... Vaine. Tentais-je d'articuler entre deux cris.

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .





Dernière édition par Katherine Pierce le Jeu 28 Avr - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Lun 25 Avr - 15:03

    Je sentais ses crocs pénétrant ma chaire, comment rester insensible à la douleur atroce que l'on ressent lorsque quelqu'un vous arrache un bout de peau ? C'est alors que je me suis rendu compte que le combat était terminé, elle venait d'aspirer la veine de vénus présente dans mon sang. Je la vis s'écrouler après lui avoir sourit sadiquement, seulement, j'étais déjà bien mal en point à cause de mon accident, mais là c'était encore pire.

    - Sache, salope, qu'il ne faut pas se frotter à Trinita Nilson. Lançais-je en la regardant se tordre de douleur sur le sol.

    Elle criait et souffrait le martyr, mais c'était bien fait pour elle. Dire qu'on s'était battu pour un humain, un misérable humain. Si seulement on s'était rencontré dans d'autres circonstances, j'aurais pu en faire une alliée, et vu sa puissance, notre alliance aurait été considérable. Elle gisait sur le sol et de la bave mélée à du sang sortait de sa bouche, elle n'avait plus le contrôle de son propre corps, j'étais seule maîtresse de la situation et je jubilais à l'idée de la voir souffrir. C'est alors que je me mis à rire face à un tel spectacle, il faut dire que ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant amusé.

    - De la ver ... Vaine. Articula t-elle avec beaucoup d'effort.

    - En effet de la veine de vénus, très chère. Je renflouais un gémissement de douleur. Et crois moi que la dose que tu viens d'ingurgité va te mettre KO pour plusieurs heures.

    Je me relevais tant bien que mal, et m'appuya sur l'arbre derrière lequel nous étions. J'étais debout et me tenait le flanc gauche de la main droite. La main gauche étant appuyée sur l'arbre.

    - Depuis que je suis une sorcière très puissante, je suis la convoitise de plusieurs dizaines de vampires. Mais pour l'instant tu es la seule qui à réussi à me mordre, de plus cette dose de vervaine pourrait t'être fatale car elle est mélangée à un autre poison, le Typhus. Ce nom des plus glauques à été trouvé par moi même. Ce poison fait que tu seras immobilisée pendant plus 4 heures, il te pétrifie totallement et sur certaines persones, il casse même les os. Je m'entraîne depuis de longues années à me battre face à quelqu'un comme toi et tu ne m'a pas déçu, loin de là. Et durant ces années, je me suis fais des injections de 500 ml de veine de vénus dans le sang, chaque jour, et la preuve est là. Mes efforts finissent par payer. Seulement, je suis trop faible pour t'achever, tu as de la chance.

    Après ces paroles, je sentis mon corps tout entier lâcher. Je tombais en souriant sadiquement et en regardant mon ennemi. Je m'effondrais face à elle. La bataille était finie.
    The game was over, for now.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Lun 25 Avr - 20:35

    J'entendais celle qui s'était présentée sous le nom de Trinita mais ne pouvais lui répondre car déjà mon corps tout entier se paralysait. J'étais complétement pétrifiée, figée.

    - ... cette dose de verveine pourrait t'être fatale ...

    Intérieurement je riais: comme si cette dose pouvais me tuer! J'avais passé les 500 dernières années de ma vie à m'injecter de l'essence de verveine pure dans le corps afin de m'en immuniser alors une telle dose ne pouvait pas me mettre hors jeu, loin de là. J'étais certes dans un sale étant mais bel et bien en vie alors qu'un vampire normal, lui, serait mort dans la minutes même. C'est alors que j'entendis la fin de son long monologue, celui-ci m'interpela grandement:

    - ... je me suis fais des injections de 500 ml de veine de vénus dans le sang, chaque jour ...

    Alors elle aussi avait eu la même idée que moi? Peut-être n'étions nous pas si différentes. Elle pouvait facilement venir à bout d'un vampire et avait une force hors norme ainsi que des pouvoirs plus grand que tout ceux qu'il m'avait été donné de voir durant ma vie. Cette sorcière pouvait m'être utile et me servir de "bouclier" contre mes ennemis, ainsi je serais tranquille et pourrais me la couler douce dans mon coin. J'entrouvris les lèvres mais tombais dans le néant avant de pouvoir dire quoi que ce soit.


    Lorsque j'ouvris les yeux la journée était déjà bien entamée et le soleil brillait déjà haut dans le ciel. Mon premier réflexe fut de porter ma main à mon coup pour m'assurer de la présence plus que rassurante de mon pendentif en Lapis-lazuli. Le contact de ma main sur la grosse pierre nichée dans le creux de mon coup me rassurait grandement. Si la blondasse de sorcière me l'avait enlevé je serais certainement entrain de me transformer en un tas de cendres infâme: rien de bien joyeux en somme. C'est alors que je me rendis compte que je pouvais librement cligner des yeux et bouger tous les membres. La verveine n'avait plus d'effet sur mon organisme. Le plus naturellement du monde je me relevais et tentais en vain d'épousseter mes vêtements sales et déchirés: vestige de la lutte acharnée que j'avais mené contre la sorcière. En parlant de sorcière je la cherchais du regard et ne tardais pas à la trouver un peut plus loin, seule. Je m’avançais avec prudence vers elle. Elle allait m'être utile donc autant montrer patte blanche.

    - Je vois que t'es toujours en vie, dommage il semblerait que je ne sois pas allée assez fort.
    Dis-je avec un air sérieux avant de rire. Je t'offre un verre? Je suis sûre qu'on va bien s'entendre toutes les deux!


    Mon plan était en marche et je n'étais pas prête de laisser filer une telle occasion: des sorcières aussi puissantes ça ne courrait pas les rues!

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .





Dernière édition par Katherine Pierce le Jeu 28 Avr - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Lun 25 Avr - 21:10

    Je me réveilla difficilement à cause de la lueur du soleil qui commençait à paraitre sur mon visage. Je me sentais faible et fatiguée, mais pas question de me reposer sur mes lauriers cette satané vampire dormait encore et elle reviendrait surement à la charge. Malheureusement, je n'ai plus de voiture et puis peut être qu'une alliance serait possible avec elle, une vampire aussi puissante ne court pas les rues donc il fallait l'utiliser avec précaution. Soudain elle se réveilla, Katherine Pierce, une garce de plus.

    - Je vois que t'es toujours en vie, dommage il semblerait que je ne sois pas allée assez fort.
    Dit-elle en me regardant sérieusement avant de rire. Je t'offre un verre? Je suis sûre qu'on va bien s'entendre toutes les deux!

    - Bizarrement, j'ai pensé à la même chose.


    Je me levais tant bien que mal en m'appuyant sur cet arbre de pacotille, et commença à avancé.


    - Ils ont intérêt à servir du bon café dans cette station service, sinon je peux te jurer que je tue le vendeur.
    Ai-je dis en souriant, tout en ayant mal à ce foutu flanc gauche. Je dois avouer n'empêche que tu te bats plutôt bien. Dis moi t'as quel âge au juste ? 150-200 ans grand maxi ?

    Toutes deux discutèrent avant de rentrer dans la station service. Le vendeur les accueilla avec un grand sourire malgré les vêtements en lambeaux et les marques de combats. Il ne dit rien et fit son travail.

    - Bonjour, mes demoiselles, que puis-je pour vous.
    Dit-il en mattant sérieusement mon soutien-gorge qui dépassait de mon tshirt, car ce dernier étant déchiré on pouvait voir pas mal de trucs.

    - Un long café noir, avec 2 sucres. Dis-je en me retournant vers ma "nouvelle amie" qui me fit signe de lui en prendre un aussi. 2 en fait, s'il vous plait. Dis-je en souriant.

    La comédie m'allait bien, je savais jouer, et j'aimais gagné. Personne jusqu'ici n'avait bousillé ma couverture, et ne m'avait démasqué sauf cette pétasse vampirique qui je le sens allait m'attirer des ennuis. Je pris les deux cafés et paya le vendeur qui me dévorait du regard. J'allais vers la table ou Katherine s'était assise. Je lui tendis son café et une cuillère.

    - Alors, dis moi tout. Tu viens d'où et tu vas où comme ça ?
    Dis-je amicalement et surtout en jouant la comédie.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Lun 25 Avr - 23:31

HRP: J'ai édité le message!


    Je tenais le café fumant entre mes mains que je venais tout juste de laver. notre table était située près d'une baie vitrée qui donnait directement sur le parking, là où était garée la voiture de celui qui fut mon chauffeur. Amen. Il avait été la base de tout et je devais bien admettre que sa mort me fut très utile, chose rare pour un humain.

    - Pour répondre à ta question Trinita, j'ai 502 ans. Je suis née il y à de ça bien longtemps en Bulgarie. Comme tu peux le constater ça fait un bon bout de temps que je suis sur cette Terre. La renaissance, les premières voitures, les années soixante ... J'ai tout vu. Mais je dois bien avouer que cette époque reste ma favorite. Et toi? T'as pas l'air bien vieille.

    Je bus une gorgée de la mixture sucrée, infecte et noirâtre qu'ils osaient appeler café. Je grimaçai et reposai rapidement ma tasse sur la table en plastique. Une chose était sûre, je n'y retoucherais pas. Et dire que le serveur nous avait fait payer cette horreur!

    Puis je reportais toute mon attention sur la blondasse. Alors que je scrutais minutieusement son visage, je décelais une légère note de douleur dans son regard, preuve irréfutable de ma force.


    - T'as l'air d'avoir mal. Dis-je non sans un sentiment de triomphe.

    Pour ma part tout allait bien, mes blessures étaient maintenant toutes cicatrisées et les douleurs envolées, je me sentais en pleine forme. La sorcière se tint le bas du ventre et son visage se crispa: j'avais vu juste. J'aurais certes pu lui donner un peut de mon sang mais la voir ainsi m'amusait trop pour que je veuille y mettre un terme. Alors que Trinita parlait, je tournais la tête vers la vitre avec un air blasée, sa vie ne m’intéressait absolument pas. La seule chose d’intéressant chez elle résidait dans ses capacités de sorcellerie. Rien de plus. Je posais ma tête contre la paume de ma main et soufflais un grand coup histoire de bien montrer mon ennuie. Ennuie qui cela dit n'allait pas tarder à se dissiper étant donné que deux voitures de polices étaient entrain de s'engager sur l'air de repos. Ayant tout de suite compris de quoi il en retournait je me levais brusquement, laissant un bruit semblable à un grognement s'échapper de ma gorge.

    - Reste là, j'arrive. Dis-je avant de m’éclipser en direction de ce cher barman.

    Celui-ci devait avoir la trentaine bien tassée et était tout sauf un sexe symbole. Gras, petit, chauve, il avait là toute la panoplie du parfait frustré de la vie. Je m'avançais vers lui et une fois à bonne hauteur plongeais mes yeux dans les siens. C'était le moment des révélations.

    - C'est toi qui a appelé les flics? Demandais-je sans jamais le quitter des yeux.

    - J'ai appelé la police.
    Répondit-il d'un ton neutre.

    - Pourquoi?


    - Parce que votre amie à tué un homme sur le parking.

    Ainsi il avait tout vu? Je cessais l'hypnose en regardant ailleurs. Il ne se souviendrait jamais de cet entretient et de toute façon je ne comptais pas lui en laisser le temps.

    - Je peux faire quelque chose pour vous? Me demanda-t-il avec un grand sourire et une voix tremblante qui trahissait sa peur.

    - Vous avez une femme? Des enfants?

    - Oui, pourquoi ça?

    - Parce que vous ne les reverrez pas! Crachais-je avant de lui briser la nuque d'un coup sec.

    Le corps s'écroula à mes pieds dans un grand fracas. Je me retournais en direction de la sorcière et lui montrait du doigts les six policiers qui déjà s’apprêtaient à entrer dans le café. Que la fête commence!

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .





Dernière édition par Katherine Pierce le Jeu 28 Avr - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Mar 26 Avr - 23:32

    - ... Et toi? T'as pas l'air bien vieille. Dit-elle en me fixant.

    J'étouffais tant bien que mal un rire nerveux. Cela se voyait qu'elle ne savait à qui elle avait à faire. J'hésitais à lui révélé toute la vérité, mais il valait mieux pour pouvoir la manipuler.


    - J'ai 21 ans en apparence et 226 ans en vrai.
    Dis-je en regardant le visage à l'expression interloquée de ma voisine. En effet, oui, 226 ans, j'ai pu créer moi même un sort d'immortalité.

    Je voulais lui montrer que j'étais aussi très puissante comme sorcière, qu'il fallait vraiment avoir du cran pour se frotter à moi. Puis elle se moqua de moi et de ma blessure, alors que je grimaçais méchamment. Je commença donc à activer mon sort de régénération accélérée pour pouvoir me remettre plus vite, malheureusement il demandait beaucoup d'énergie, mais ça en valait la peine, aucun sacrifice n'était vain, et ce fut le cas dans toute ma vie. Puis elle se leva et partit parler avec le barman qu'elle tua sur le champs d'ailleurs, une vraie garce. Je décidais donc de m'amuser aussi vu que de toutes façons nous n'avions rien à perdre, et que les flics commencèrent à arrivés.

    - Katherine, si tu me le permets, je déteste avoir des témoins. Dis-je en m'avançant vers le serveur qui m'avait fait un café, dégeulasse soit dit en passant.

    Je le pris par la gorge et le souleva contre le mur. Je lui dis de me regarder droit dans le yeux avec un air des plus sadiques, Katherine allait voit qui je suis vraiment. Mes cheveux commencèrent à flotter dans les airs et mes yeux virèrent au bleu céleste avant que l'on puisse remarqué que je venait tout simplement d'absorbé l'âme du serveur, son corps s'écroula au sol. Repu je me dirigeais vers ma chère -garce- d'amie qui semblait m'attendre. Je lui fis un signe de la tête pour dire qu'on avait le temps, bien que les policiers étaient à la porte du restaurant routier qui servait de station service. Je me retourna et de loin, grâce à la manipulation de l'air, je ferma à clé les portes. Et je mis le feu au restaurant avant de sortir par la fenêtre arrière des toilettes pour femmes. Arrivées dehors je dis à Katherine :


    - Attends, ils doivent avoir nos descriptions, laisse moi faire.

    Je récitais une formule en latin qui nous permis de changer d'apparence aux yeux des autres, j'étais maintenant brune aux yeux verts avec un visage plus carré, quant à Katherine elle était désormais rousse aux yeux bleus avec le visage rond, je lui montra son nouveau visage dans un miroir et ça n'avait pas l'air de lui plaire mais tant pis, incognitos. Nous passions inaperçus jusqu'à la voiture de notre cher ami décédé quelque temps plus tôt. Nous rentions dans la voiture et je pris le volant. Je me retournais vers elle.


    - Ça fait longtemps que je ne me suis pas autant amusé. Dis-je en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Mer 27 Avr - 13:02

    J'effleurais mon nouveau visage du bout des doigts, c'était tellement différent, presque troublant. Ma chevelure flamboyante et mes yeux d'un bleu profond me firent l'effet d'un électrochoc, réveillant au plus profond de mon être des souvenirs jusque là enfouis. Des souvenir revenant à mon enfance ... Je secouais la tête comme pour faire taire mon cœur et suivais docilement Trinita jusqu'à la voiture. Les policiers nous regardèrent un instant avant avant de trouver une quelconque solution à leur problème de porte: ça allait les occuper quelques heures tout au plus.

    Une fois dans le véhicule je poussais le lourd cadavre sur la banquette arrière pour laisser la place libre à la blondasse. Celle-ci s'installa derrière le volant - je détestais conduire - et se mit à rire alors que son sort se dissipait peu à peu pour nous rendre notre apparence d'origine.Quel soulagement ce fut de pouvoir enfin me revoir, moi. Le roux, ce n'était décidément pas ma couleur de prédilection.


    - Ça fait longtemps que je ne me suis pas autant amusé. Dit-elle sans cesser de rire.

    Je la regardais du coin de l’œil et lui décrochais tout de même un sourire. Je ne voyais pas en quoi ce que nous venions de faire était drôle, ma vie était ainsi au quotidien. Mort, cadavres, sang, haine ... Depuis ma transformation en vampire j'avais perdu toute trace de gentillesse et d'humanité et étais devenue une bête sanguinaire dénuée de tout. Cependant je devais bien admettre que notre petite bataille avait été relativement intéressante, cela faisait longtemps que je n'avais pas trouvé d'adversaire aussi puissant que moi, surtout une sorcière! La dernière en date, Emily, avait été une magicienne hors paire - c'était elle qui avait trouvé l'astuce du Lapis-Lazuli permettant aux vampires de se promener librement sous le soleil - mais ma nouvelle sorcière, elle, surpassait de loin toutes mes espérances. Avec elle à mes côtés je ne risquais plus rien, les Originaux n'auraient qu'à venir si ils osaient, je les attendais de pieds ferme.

    - Une idée de destination? Demandais-je sans vraiment m'en préoccuper. Je n'avais de toute façon pas d'endroit où aller.

    Trinita ne répondit pas tout de suite et s'engagea sur la route. La circulation était dense et les voitures en tous genres se seraient les unes aux autres. Où que l'on aille, nous n'y serions pas tout de suite ... J'allais devoir une nouvelle fois rester coincée dans cette satanée voiture pendant plusieurs heures. Mais je devais bien admettre que mon nouveau conducteur était beaucoup moins ennuyant que le précédent. L'ambiance dans le véhicule était morose et je me décidais enfin à briser le silence: je voulais en savoir plus sur cette femme qui allait indéniablement devenir une alliée inestimable dans mes plans.

    - Alors comme ça tu as 226 ans? Pour le peut que je sache, les sorcières ne sont à la base pas aussi puissantes à moins d'absorber les pouvoirs, et donc de tuer, d'autres sorcières. Pas vrai? Alors pour être aussi forte tu as du tuer pas mal de personnes. Lançais-je en regardant le paysage sec qui défilait lentement à la fenêtre. L'air était lourd et malgré les fenêtres ouvertes la chaleur était insupportable. Sans compter l'odeur qui se dégageait du cadavre que nous avions à l'arrière.

    Alors que je scrutais le ciel bleu, je me mis à repenser aux frères Salvatore. Comment allaient-ils? Ils me croyaient morte, disparue à jamais dans un soit disant incendie. Je voulais les revoir et c'était ce que j'allais faire: me rendre à Mystic Falls. La ville devait avoir beaucoup changé et j'avais hâte de voir ce que les humains avaient pu en faire. Et puis, je savais d'après John et Isobel que mon double, Elena Gilbert, vivait dans ce même endroit. Il allait être temps de lui rendre une petite visite de "courtoisie".

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .





Dernière édition par Katherine Pierce le Jeu 28 Avr - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Mer 27 Avr - 17:47

    - Une idée de destination? Me demanda t-elle sans grande conviction.

    Je tentais donc grâce à mon pouvoir de lire dans son esprit, et restais donc par la même occasion muette. Elle était tourmentée et ça ne lui ressemblait pas par rapport à ce que j'avais pu voir d'elle. Elle était froide sans état d'âme et j'avoue que c'était tant mieux pour ma pomme, je ne risquais pas grand chose avec elle à mes côtés. La route était bouchée et la circulation se faisait de plus en plus dense ce qui n'irait pas en s'arrangeant apparemment mais tant pis, il me fallait partir. Tant que Richard en avait après moi, il me fallait bouger. Ne jamais rester au même endroit était la meilleure solution. Du moins, pour l'instant.


    - Alors comme ça tu as 226 ans? Pour le peut que je sache, les sorcières ne sont à la base pas aussi puissantes à moins d'absorber les pouvoirs, et donc de tuer, d'autres sorcières. Pas vrai? Alors pour être aussi forte tu as du tuer pas mal de personnes.
    Lança t-elle sans même regardé mon visage interloqué.

    - Exact 226 ans. En effet, la base de mes pouvoirs vient de mes 2 soeurs, de ma cousine et de ma tante qui elle avait déjà tué 2 sorcière au paravant, j'avais donc à 21 ans l'équivalent de 6 fois mon pouvoir. Mais les sorcières sont de plus en plus mauvaises, et ce à chaque génération. Mais en 215 ans j'ai eu le temps d'en tuer d'autres, l'avantage avec ce pouvoir c'est qu'il ne fait que grandir. Et je dois avouer, qu'il n'y à rien de plus jouissif que d'achever une sorcière qui voit sa mort arrivée dans mes yeux. Dis-je en ayant un petit sourire en coin.

    Elle s'inquiétait et cela se voyait bien qu'elle voulait ne laisser transparaitre aucune émotion et paraître froide comme de la glace venant tout droit du pôle sud, elle était en partie humaine et ne pouvait pas le cacher.

    - Mystic Falls hein ?!

    Je voulais voir sa réaction quant à ce que je venais d'annoncer et voir comment elle allait réagir face au fait qu'il n'y à pas que les vampires qui puissent lire dans les pensées.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Jeu 28 Avr - 21:04

    - Mystic Falls hein ?! Lança-t-elle sans quitter la route des yeux.

    Sa question me raidit, ainsi elle savait lire dans les pensées, même dans celles des vampires? Alors il ne lui serait pas difficile d'entendre le petit message on ne peut plus amical que je me forçais à répéter en boucle dans ma tête. Je n'avais pas envie de parler et trouvais cela inutile étant donné qu'elle pouvait lire en moi comme dans un livre ouvert. Livre que je n'allais pas tarder à refermer en dressant des barrières mentales qui allaient s'avérer très utiles contre l'intrusion de cette sorcière dans mon esprit.

    *Et si tu allais te faire voir blondasse?*


    Je n'avais encore jamais érigé de barrière mentale, mais je savais exactement comment je devais faire: résultat de mes fréquentations avec nombre de créatures surnaturelles tout au long de ma très longue vie. Je ne voulais pas que Trinita puisse lire, entendre et surtout comprendre tout ce que j'avais derrière la tête. C'était du domaine privé et je serais de toute évidence forcée de la tuer une bonne fois pour toute si elle récidivait. Exaspérée par ce manque de tact et cette indiscrétion je soufflais un grand coup. Je n'avais pas envie de lui en dire trop quant à ma vie passée et entrepris donc de lui raconter seulement des passages que je sélectionnais moi même. Il lui était de toute façon inutile de tenter de percer la muraille que je venais de me forger, c'était tout simplement impossible. Évidemment ce genre de manipulation mentale avait aussi des inconvénient dont un plutôt gênant: il m'était impossible de lire dans les pensées des gens ou même de les hypnotiser tant que ma carapace était activée.

    - année 1864, j'étais à Mystic Falls et m'étais fait passer pour une orpheline ayant perdu ses parents dans un terrible incendie. Guiseppe Salvatore, un homme relativement puissant et riche nous a pris sous son elle Emily et moi. Disons que je me suis beaucoup amusée avec ses deux fils Damon et Stefan Salvatore. Bref, il y a eu une chasse aux vampires, deux de mes "amies" sont mortes. J'aurais pu les sauver, mais honnêtement entre elles et moi il n'y avait pas à hésiter! Je me suis donc sauvée après avoir donné un petit cadeaux aux deux frères. Dis-je en la regardant.

    Il était temps pour moi d'y retourner et de leur faire un petit coucou. J'étais certaine que mon grand retour dans cette fameuse ville allait les remplir de joies. Et puis, j'avais envie de m'amuser un peut et ils avaient été de très bon jouets dans le passé, sans compter qu'il y avait maintenant un nouveau paramètre à prendre en compte: Elena. Je voulais la rencontrer et voir si Isobel avait raison. Si il s'avère que ses propos sont vrais, alors ça n'allait pas être triste! Prendre la place d'une adolescente pouvait s'avérer être marrant.

    - Tu connais cette ville? Demandais-je. Tu pourrais venir avec moi si le cœur t'en dis.

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Jeu 28 Avr - 22:31

    *Et si tu allais te faire voir blondasse ?*

    - Écoute, avec grand plaisir ! Ça fait un moment que j'ai pas coucher avec un homme ! Dis-je en souriant.

    Je me concentrais sur la route, je n'avais plus envie de fouiller les moindres recoins de ses pensées inutiles de sale garce vampirique. Elle m'énervait et si elle m'appelait encore une fois "blondasse" je lui collerais mon poing la ou je pense en lâchant une boule de feu. Mais la tuer maintenant serait inutile, sachant que Richard est à mes trousses.

    Elle me tira un speech d'au moins 5 minutes sur les années 1860, qui d'ailleurs étaient nul à chier soit dit en passant, avant de m'avouer qu'elle avait transformé les frères Salvatore.

    - Eh bien, deux frères, joli coup ! Mais, j'ai tué des triplets une fois après avoir couché avec eux bien sur. 1950, à Grove Hill non loin de Mystic Falls d'ailleurs.


    Puis elle enchaina en me demandant si je connaissait cette ville.

    - De nom seulement... Et je ne peux pas venir avec toi. Tu te demandes pourquoi, et je peux le concevoir. Eh bien, par où commencé ? Tout d'abord, en 1845, j'ai été poursuivie par un originel, du nom de Zachary, et par un loup-garou du nom de Frederick, tout deux, aussi incroyable que cela puisse paraître, étaient des alliés. Ils s'étaient jurés qu'il me tuerait car d'après une vieille légende folklore racontée par une vieille ivrogne clocharde de l'époque, si l'on tuait une sorcière et que l'on mangeait son coeur encore palpitant, on obtenait ses pouvoirs. Je t'avoue que j'ai testé, et ça n'a pas marché. Mais j'ai après aspiré ses pouvoirs, mais enfin bon. Ses deux idiots avaient imaginés un plan pour me coincer. Et Zachary, s'est jeté sur moi, j'ai eu le réflexe de créer un sceau de destruction, au moment ou le sceau s'activait Frederick à voulu me tuer en se jetant aussi sur moi, malheureusement pour lui, je parvins à diviser le sceau et à tuer les deux imbéciles. Depuis ce jour, Richard, le frère de Zachary cherche à se venger et il bien plus puissant que moi, aussi incroyable soit cette information, elle est vraie. Donc, je fuis ... Et je ne peux m'arrêter avant d'avoir établi un parfait plan qui me permettra de le tuer définitivement.


    Elle m'écouta tout du long vu que son visage et son regard étaient tournés vers moi. Mais malheureusement, sur ce coup là elle ne pouvait pas m'aider, et Richard j'en faisais une affaire personnelle. Et puis pourquoi pleurer la mort de son frère, j'ai bien tué mes 2 soeurs, ma tante et ma cousine, et je n'ai pas versé une seule larme alors... Enfin, je ne comprendrais jamais les vampires qui ont la faculté d'avoir des sentiments surdéveloppés.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Jeu 28 Avr - 23:14

    - Un Originel, hein? Et bien il faut croire que nous avons toutes les deux un don certain pour les énerver! Je suis moi aussi une fugitive, et ce depuis maintenant 500 ans, autant dire un bon bout de temps. Lorsque j'étais encore une humaine mes parents m'ont exilé à la cour d'Angleterre pour que je devienne une dame respectable et blablabla. Évidemment à cette époque il était impensable de désobéir à ses parents sous peine de se faire tuer, rien à voir avec la mentalité de maintenant! Bref, une fois là bas je me suis attirée les faveurs de Klaus, le seigneur. Je vivais un conte de fée lorsque je me rendis compte de ses véritables intentions: me tuer. Il devait me sacrifier lors de la lune bleue pour mettre un terme au sort qui empêchait les vampires de circuler la journée. Manque de bol pour lui je me suis échappée et me suis suicidée après avoir absorbé le sang d'une vampire. Et depuis ce jour ce cher Klaus me traque pour me faire payer cet affront que je lui ai fait.

    Je marquais un arrêt. Devais-je lui en dire plus ou garder mes véritables intentions pour moi? Je regardais la femme assise à côté de moi. Elle ne me trahirait pas, surtout si elle aussi était traquée comme une bête par un originel. Et puis, nous étions toutes deux pareilles sur par mal de points: prêtes à tout pour arriver à nos fins peut importe le prix à payer.

    - Il y a plusieurs siècles une puissante sorcière à lancé un sort sur certains humains, les faisant devenir des êtes sans âmes et sans cœurs, des vampires. Pour lancer ce sort elle a sacrifié une femme et a certifié qu'un double de ce sacrifice apparaitrait sur terre. Il revenait donc aux originels de trouver cette fameuse femme. Manque de chance je suis l'un de ses doubles. Après ma mort Klaus à pensé que tout était terminé et c'est pour ça qu'il m'en veut. Cependant je connais un moyen de me faire pardonner pour cette "trahison", je vais lui livrer le nouveau double sur un plateau d'argent. C'est en partie pour ça que je dois me rendre à Mystic Falls.

    Intérieurement je plaignais cette adolescente qui allait voir sa vie bouleverser. J'aurais aimé que l'on me laisse vivre une vie normale et sans problème lorsque j'étais une simple humaine. Cependant le destin en avait décidé autrement et ce n'était pas plus mal, mon éternité était mille fois plus drôle et intéressante les 18 année passées à dire "oui père", "oui mère". Elena allait devoir mourir et c'était inévitable. Pour me protéger je tuerais même les frères Salvatore.

    Je regardais rapidement par ma fenêtre, les voitures roulaient toujours aussi lentement et j'en venais même à me demander si il ne valait pas mieux continuer la route à pieds. Rester assise à ne rien faire ne me convenait absolument pas et j'en avais royalement marre ...


    - En tous cas je te souhaite bien du bonheur avec ton Originel. Dis-je sur un ton ironique.



_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Jeu 28 Avr - 23:37

    - En tous cas je te souhaite bien du bonheur avec ton Originel. Dit-elle ironiquement.

    Je me sentais assez mal après cette réflexion, mais je devais me contenir. Pourtant, cette phrase résonnait dans ma tête et je sentais mon sang bouillir dans mes veines. Elle ricanait et je ne pus me résister. Je passa ma main dans ses cheveux aussi surprise fut elle.


    - Tes cheveux sont soyeux dis donc.


    Puis ma main agrippa son crâne et le fit basculer d'un coup en avant, ce dernier heurta le tableau de bord en acajou d'une violence si forte que des morceaux d'acajou se planta dans son crâne.

    - Tu l'a cherché, salope ! Dis-je énervé.

    Je continua donc à fixer la route tandis que Katherine retira ses morceaux de bois du crâne. Mais alors un bouchon se forma près d'un péage. Je ne contrôlais plus mes émotions, et j'avais envie de la tuer. Je mis la radio en route et pris mon sac à main qui reposa sur la banquette arrière. Je baissais le miroir situé au dessus du par brise et me refis une beauté avant de voir que la circulation se réengager à peu près normalement et d'une façon certainement fluide, malgré le monde situé devant nous.
Revenir en haut Aller en bas

Vampire portant un Lapis Lazuli & Administratrice.

avatar
Remember my name
Messages : 559
Date d'inscription : 19/04/2011
Localisation : Mystic Falls


MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Ven 29 Avr - 17:42

    L'attaque de Trinita fut rapide et pour le moins ... douloureuse. Cette blondasse écervelée venait de littéralement m'exploser le visage sur le par-brise. Je sentis mon sang couler le long de ma joue pour venir mourir sur le devant de mon haut, dire que je venais de l'acheter! Alors que mademoiselle se refaisait une beauté, chose impossible pour elle cela dit au passage, je tentais tant bien que mal d'enlever tous les morceaux de bois logés sous ma peau. Un humain aurait surement eu mal mais ce ne fut pas le cas pour moi: j'avais vécu pire dans ma vie. Énervée, je sentis mes canines s'allonger et mon souffle s’accélérer, ce qu'elle venait de faire elle allait le payer, et cher. Cependant je ne répondis pas à cette provocation, j'attendrais le bon moment histoire de lui laisser l'effet de surprise, mais je pouvais jurer devant Dieu (en admettant qu'il existe) qu'elle allait souffrir!

    - Joli coup, je me demande si ce "Richard" appréciera. Dis-je. La voir bouillonner me procurait un plaisir malsain.

    Cependant j'avais beau être un vampire relativement puissant je savais détecter la rage lorsque je la voyais, et je pouvais certifier qu'à cet instant Trinita en était pleine. Il était maintenant temps pour moi de m’éclipser ou les affaires allaient vraiment mal tourner. Je la fixais donc, la main sur la poignée de porte, prête à m'en aller. Il était inutile de rallonger encore plus le trajet. Cette blondasse me tapait sur les nerfs et ses troubles du comportements - parce que oui appelons un chat un chat et une malade une malade - aussi. Je n'étais pas un ange loin de là, mais cette fille était beaucoup plus atteinte que moi. Et si j'allais rendre une petite visite à cet originel qu'elle semblait tant affectionner? Cela pourrait être un bon compromis: je lui livre la sorcière et lui me protège contre Klaus ... Qui ne tente rien n'a rien!

    - Tu m'excuseras mais je vais te fausser compagnie. Lançais-je en ouvrant la portière. La voiture était certes entrain de rouler mais cela ne me gênait pas outre mesure, qu'est-ce qu'un peut de vitesse lorsqu'on est un vampire?

_______




Be careful Invité, I'm still looking at you . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dear-diary-rpg.forumgratuit.org

Invité

avatar
Remember my name
Invité



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   Ven 6 Mai - 17:01

    Elle me tapait sur le système, je me jurait à moi même que si elle recommençait je la faisais passé par dessus bord. Soudain, la grosse garce qu'il allait me servir d'allié m'a annoncé quelle allait me faussé compagnie. Etonnée, je la vit ouvrir la portière et sauté de la voiture. Je fus obligé de m'arrêter un peu plus loin pour fermer ma portière.

    - Pourvu qu'elle se soit empalée sur une branche !
    Dis-je en marmonnant dans ma barbe, tout en fermant ma portière côté passager.

    Mais la malchance était de mon côté, mon cher originel, Richard, avait réussi à retracé ma piste et était là, je le sentais grâce à son aura. Mes clés, où étaient-elles ? Je les cherchais partout car je voulais absolument partir pour éviter de mourir ici, quand j'entendis un bruit de cuir froissé. Il était derrière moi, sur la banquette arrière.

    - Salut, Trinita. Ça fait un bail. Dit-il avec une voix sadique.

    - Tiens Richard, effectivement, à peu près 100 ans non ? Depuis que j'ai tué ton frère devant tes propres yeux, c'est ça ?

    Soudain, je le vis s'énerver et il m'agrippa à la gorge en passant sa main par devant moi. Il m'étranglait.

    - Si je suis ici, c'est pour me venger, Trinita. Tu nous à fais croire que tu nous aimé et tu as tué mon frère, et c'était mon tour après c'est ça ?! Aller dis le !

    Je me débattais et arrivais à lui cassé la main par la pensée. Je sortis de la voiture et ferma à clés cette dernière par télépathie.


    - Effectivement, j'ai fais ça. Maintenant, c'est à ton tour Richard.


    Je fis exploser la voiture avec Richard à l'intérieur. Après l'explosion, je m'effondra à genoux sur l'herbe, je m'étais arrêter sur une petite aire d'autoroute tranquille et calme, puis je me mis à pleurer. Je me mis à pleurer, car Richard était le seul homme que j'aimais vraiment, si j'avais tué Zachary c'est parce que je l'aimais et que je voulais rester avec lui, j'avais joué à un jeu dangereux, et j'avais perdu. Je me remis en route, en auto-stop car je n'avais plus vraiment de but, à part celui de Katherine, Mystic Falls.
Revenir en haut Aller en bas


Remember my name
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une amitié naissante ... [PV Katherine Pierce] Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Katherine Pierce
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» ♦ Qui je suis ? Je suis Katherine Pierce , la survivante ♦
» Like an obsession feat. Katherine Pierce
» Katherine Pierce - Vampire (prise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Mystic Falls :: En dehors de Mystic Falls :: Les voyages-